E-commerce

Améliorer le temps de chargement de votre site e-commerce en 12 points

Suivez-nous

Jennifer Vermorel

Content Marketing Manager chez Xilopix
Xilopix développe une technologie de recherche de nouvelle génération destinée à l’E-Commerce, permettant aux consommateurs de vivre une Nouvelle Expérience Utilisateur de recherche, visuelle, simple et tactile.
Découvrez également notre eBook sur les innovations retail qui influeront l’expérience client en magasin et n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter!
Suivez-nous

Les derniers articles par Jennifer Vermorel (tout voir)

79% des internautes qui ne sont pas satisfaits des performances d’un site E-Commerce ne reviendront pas acheter dessus une nouvelle fois. Comment faire pour atteindre un niveau de performance qui satisfera vos clients et les engagera sur le long terme avec votre marque ?

Dans cet article, nous allons vous dévoiler nos meilleures astuces pour améliorer la web performance et le chargement de votre boutique en ligne et parvenir à mieux convertir vos ventes. C’est parti pour 12 pratiques qui amélioreront le temps de chargement de votre e-commerce.

 

1. Tester la vitesse de votre e-commerce

Ce n’est plus un secret la vitesse de votre site e-commerce est à prendre très au sérieux. Sachez qu’à chaque seconde de chargement supplémentaire:

  • votre taux de conversion diminue de 7% ;
  • le nombre page vue descend de 11% ;
  • la satisfaction client baisse de 16%.

Pour remédier à ce problème, commencez par évaluer la vitesse de chargement de votre site. Pour cela il existe plusieurs sites qui vous permettront d’avoir une vue d’ensemble des performances de votre boutique, notamment, Pingdom, Google PageSpeed Insigts ou encore Webpage Test.

 

2. Améliorer le code de votre site

Il est important que les lignes de code (Javascript et CSS inclus) qui composent votre site soient optimisés pour occuper le moins d’espace possible.

Le lazy-loading peut également vous aider à faire l’économie de certains contenus superflus
qui ne seront chargés qu’en fonction de certaines actions de l’internaute.

 

3. Diminuez le poids de vos images

A l’ère du Visual Web, les images sont des alliés précieux pour vous aider à mieux convertir vos ventes. Elles représentent même 63% du poids d’une page.

Vous pouvez enregistrer l’ensemble de vos images “pour le web” sur Photoshop (sinon il existe d’autres outils tels que Dynamic Drive ou Smush.it) pour en réduire le poids. De plus, il est intéressant d’utiliser un script qui optimisera la qualité de vos images et leur temps de chargement.

Enfin, pensez à standardiser les tailles de vos images (hauteur et largeur). Ainsi, dès qu’une page commence à se charger, elle saura quel espace allouer à l’affichage de l’image, sans attendre que cette dernière soit entièrement chargée.

 

4. Dotez-vous des bonnes infrastuctures informatiques

Effectuez un bilan sur vos capacités informatiques :

  • RAM
  • disques durs
  • rapidité de vos processeurs

Cela va vous permettre de tenir la charge lorsque votre site e-commerce se développera et aura plus de visites.

 

5. Héberger votre E-Commerce auprès d’un hébergeur qualifié

Votre hébergeur doit être en mesure de vous proposer un service adapté au trafic de votre boutique avec une marge de manœuvre suffisante pour supporter une hausse du nombre de visites. Placez des alertes au moment où ces “seuils” seront franchis pour adapter vos capacités.

Enfin, le fait d’avoir choisi un serveur mutualisé peut aussi jouer sur vos performances, car vous le partagez avec d’autres utilisateurs. En migrant votre site vers un serveur dédié, cela vous permettra de résoudre ce problème.

 

6. Compresser vos données

En utilisant cette technique, vous serez en mesure de réduire la taille de vos fichiers d’environ 70% sans pour autant dégrader la qualité du site dans son ensemble (images et vidéos inclus). La compression de vos données se fait côté serveur, avant de les renvoyer au navigateur. En faisant cela, vous réduirez le poids et par conséquent le temps de chargement de votre site.

Par exemple, Gzip utilise un algorithme de compression qui se chargera de ce travail pour votre code HMTL, CSS et Javascript. Attention, cela vous demande une certaine expertise dans le sens où vous devrez modifier la configuration de vos serveurs : demandez à votre service IT de vous guider dans cette tâche.

 

7. Faire appel à un CDN

7 boutiques en ligne sur 10 font déjà appel à un CDN (Content Delivery Network).

Un CDN peut vous être utile à plusieurs niveaux :

  • améliorer la disponibilité globale de votre site;
  • réduire l’usage de bande passante;
  • diminuer le temps de latence (c’est-à-dire le temps nécessaire pour recevoir, traiter et répondre à une requête sur une page donnée).

Plus clairement, plus votre visiteur est éloigné du serveur, plus il faudra du temps pour répondre à sa requête.

En faisant appel à un CDN, vos ressources statiques (principalement le CSS, les images et Javascript) seront pré-chargées dans différents serveurs à travers le monde. Quelle que soit la position géographique de vos clients, ce sera le serveur le plus proche qui lui répondra en premier, ce qui améliorera sensiblement le temps de chargement de la page.

 

8. Faites bon usage du cache

Lorsqu’une personne visite votre e-commerce pour la première fois, toutes les données du site doivent être chargées depuis le serveur. Or, pendant son parcours d’achat, il n’est pas rare qu’il revienne consulter votre site une nouvelle fois.

Grâce au système de cache certaines données sont “stockées” temporairement dans la RAM du serveur : information client, catalogue produit, etc. ce qui permet de ne pas avoir à faire de requêtes en plus vers votre base de données.

Si votre boutique fonctionne sous WordPress, un plugin tel que WP Super Cache peut faire l’affaire et vous faire gagner un temps précieux.

 

9. Soyez Mobile Friendly

6 millions de français ont déjà acheté depuis leur smartphone. C’est pourquoi l’expérience utilisateur doit être une de vos priorités, quel que soit le support depuis lequel votre client consulte votre boutique. Sur mobile, l’enjeu est encore plus important, autant de par la taille de l’écran que par la vitesse de connexion (Wifi, 3G/4G). Il faut également faire attention au référencement de son site mobile.

S’offre à vous 3 options possibles :

  • une application native ;
  • un site mobile dédié ;
  • un site web responsive.

Quelle solution choisir ? Il n’existe pas de solution idéale, tout dépend de vos besoins et du profil de vos clients.

 

10. Mettez à jour votre CMS

Pour éviter des bugs intempestifs, il est utile de faire les mises à jour conseillées pour vos plugins, votre CMS et tous les autres logiciels nécessaires au bon fonctionnement de votre E-Commerce.

 

11. Gardez un oeil sur les performances de votre e-commerce

Vous le savez, les internautes sont plutôt impatients : un site qui se charge en plus de 3 secondes, et c’est un prospect perdu pour vous.

C’est pourquoi il est nécessaire de mesurer régulièrement le temps de chargement de votre site et de procéder aux ajustements développés dans cet article.

 

12. Evitez les redirections

Chaque redirection sur votre site exige de faire une requête additionnelle vers le serveur, ce qui augmente d’autant plus la durée de chargement.

Soyez donc sûr que vous en ayez réellement besoin ou que vous utilisez la meilleure solution possible dans chaque cas. Elle peut être utile si elle est mise en place temporairement, le temps que vos clients prennent connaissance de la nouvelle URL. Faites ensuite le nécessaire pour retirer l’ancienne page une fois que vos statistiques indiqueront plus de connexions directes sur cette nouvelle adresse. De la même façon, pensez à vérifier régulièrement que vous n’avez pas de liens cassés sur votre boutique.

 

Comme vous avez pu le voir, la webperformance se mesure à tous les niveaux et régulièrement. Rapidité et précision : voilà ce qui vous permettra d’apporter une meilleure expérience utilisateur à vos clients e-shoppers. Mis bout à bout, nos conseils vous assureront de meilleurs résultats sur le long terme : vous susciterez naturellement plus d’engagement et améliorerez votre taux de conversion.

Quelles sont vos suggestions pour améliorer la vitesse de votre site ?

Retrouvez l’ensemble de ces conseils dans ce visuel pour vous aidez à améliorer les performances de votre e-commerce au quotidien.

12-points--pour-améliorer-le-temps-de-chargement-de-votre-e-commerce

REJOIGNEZ LE CLUB
E-COMMERCE NATION
Rejoignez notre communauté de plus de 7.000 acteurs du e-commerce et recevez nos dernières actualités pour développer votre activité e-commerce, booster votre trafic et fidéliser vos clients.
Aucun spam ne vous sera envoyé.
1 commentaire

1 commentaire

  1. Pingback: 15 tactiques pour attirer plus de visites sur votre blog

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top