Que vous vendiez en ligne depuis une dizaine d’années ou que vous veniez juste de lancer votre commerce en ligne, l’été est une période propice pour faire ce que vous n’avez pas le temps de faire le restant de l’année.

Comment préparer sa rentrée sur les marketplaces ?

#1 Mettez votre boutique en ligne en mode vacances

Si vous avez décidé ou si vous êtes contraint d’arrêter momentanément votre activité pour cause de congés, n’oubliez pas de suspendre vos comptes sur les marketplaces en programmant la suspension de la publication de vos produits au moins 48 heures avant votre départ en vacances.

Astuce, programmez le retour en ligne de vos produits 2 jours ouvrés avant votre retour de vacances afin que vos articles soient déjà en ligne avant votre arrivée. Vous aurez peut-être ainsi déjà des ventes dès le 1er jour de votre reprise.

#2 Préparez votre stratégie pour l’année qui arrive

Plus de 60% des achats de fin d’année s’effectuent en ligne. S’il y a bien une période qu’il convient de préparer, c’est celle de Noël. Pour certains secteurs, cette période représente, 20 à 30% des ventes annuelles.

Quels sont les produits qui vont cartonner à Noël ou lors du Black Friday ou du Cyber Monday ? Lesquels suscitent le moins de retour ? Ceux où j’aurai moins de concurrents ? etc…

Sourcer de nouveaux produits, étendre sa gamme de produits, chercher des produits complémentaires pour augmenter son panier moyen, augmenter la profondeur de son stock, trouver des produits à licence, créer sa propre marque,… autant de pistes qui peuvent faire augmenter vos ventes.

Si vous n’avez pas beaucoup de trésorerie ou que vous voulez tester sans risque un produit, vous pouvez également faire du dropshipping en vous assurant de commander un échantillon préalablement pour vérifier la qualité, l’emballage et le délai de livraison.

Vous pouvez aussi créer votre propre marque. Un des avantages est que vous soyez le seul à proposer le produit, et donc vous pourrez faire plus de marge. Vous éviterez ainsi de baisser les prix d’1 centime d’euro par jour ou toutes les heures. Il est vrai que se retrouver seul peut aussi être un inconvénient puisqu’il n’y aura aucun avis sur le produit, que la fiche produit sera référencée loin dans les pages du site dans un premier temps.

Pour pallier à ce déficit de visibilité, sur certaines marketplaces, vous avez la possibilité d’envoyer une newsletter à vos acheteurs. Cela peut être une bonne occasion pour communiquer auprès de vos clients sur vos nouveaux produits. Autre solution, contacter votre chargé de compte ou faites de la publicité en mettant votre produit en haut des résultats de recherche de la catégorie de la place de marché.

Astuce, pour créer votre marque, vérifiez que celle-ci n’existe pas auprès de l’INPI et référencer vos produits dans la base de données mondiale des produits de GS1 via le site www.CodeOnline.fr afin de faciliter la mise en ligne de vos produits sur les marketplaces.

#3 Accomplissez de petites actions simples, pour de grands résultats

N’oubliez pas, la vente en ligne c’est avant tout de l’achat en ligne ! En effet, côté front office, ce sont les Internautes que l’on retrouve. Certes, heureux et exaltés d’acheter un nouveau produit mais souvent stressés que l’achat se passe mal.

Acheter le bon produit, de la qualité annoncée, le recevoir à la date et sur le lieu qui nous convient le mieux, et avec la possibilité de changer d’avis, tel est le souhait de l’acheteur en ligne.

Pour augmenter vos ventes facilement, quelques points sont à vérifier….. Les descriptions de mes produits sont-elles complètes ? Mes produits sont-ils photographiés sous toutes leurs faces ? Mes produits sont-ils bien placés en termes de prix ? Les frais de livraison ne sont-ils pas trop élevés par rapport au prix de vente ? Les conditions de retour sont-elles claires et rassurantes ? Ai-je des avis négatifs sur mes produits ?

#4 Fournissez une description complète

Si on vous pose toujours la même question sur un produit ou au contraire si on ne vous en pose aucune sur un produit que vous n’arrivez pas à vendre, alors, peut-être manquent-t-ils des informations importantes pour pouvoir acheter votre produit ? La règle dans ce domaine est de toujours se mettre à la place du client. De quelles informations ai-je besoin pour acheter ce produit ? La composition, les dimensions, les compatibilités avec d’autres produits, les matières, les allergènes, les conditions de lavage, de garantie, ai-je besoin d’un tutoriel ?…

Faîtes relire vos fiches produits par un tiers une fois vos produits en ligne. En situation et relu par quelqu’un d’autre, vous verrez qu’il manque toujours des informations, qui pour vous, paraissent évidentes parce que vous connaissez vos produits mais qui l’est moins pour quelqu’un qui découvre et veut acheter votre produit.

#5 Comparez les prix de vos produits

Le benchmark prix est un travail que vous devez réaliser quotidiennement. Plus particulièrement sur des produits dont vous ne comprenez pas pourquoi ils ne se vendent pas alors qu’il y a une forte demande ou qu’ils font parties des best sellers. Si vous êtes vraiment trop chers parce que vous ne pouvez pas acheter en quantité suffisante pour obtenir des prix d’achat plus bas, vous pouvez soit coupler votre produit à un autre et faire un « bundle », par exemple des écouteurs smartphone + un chargeur de batterie soit arrêter de vendre ce produit car il y a déjà beaucoup de vendeurs qui proposent le même et vous ne pouvez pas être suffisamment compétitif.

A noter, pour la mise en ligne de vos produits sur les marketplaces, lorsque vous faîtes un bundle, le code EAN/GTIN du produit pour la mise en vente doit être celui du produit principal, sa valeur est généralement plus importante versus son accessoire.

#6 Vérifiez vos frais de livraison

En effet, s’ils dépassent 10% du prix de vente du produit, ils peuvent être rédhibitoires pour l’acheteur. Il est alors préférable d’ajouter le prix les frais port au prix de vente, de sorte que lorsque les internautes comparent et classent les produits par prix de vente total livraison incluse, alors, vous apparaissiez en tête de liste.

Quant à vos conditions de retour, elles ne sont pas à négliger bien au contraire. Elles doivent être claires, faciles, compréhensibles et sans ambiguïté, de façon à ce que le client n’hésite pas à commander dans votre boutique.

#7 Proposez de nouveaux services

Une bonne façon de se différencier est de proposer des services complémentaires à vos clients. Proposez leur de pouvoir personnaliser le produit, d’avoir la possibilité d’ajouter un mot d’attention ou encore, proposez des emballages cadeau. N’attendez pas que le client se demande s’il est possible de le faire. Indiquez le clairement dans votre descriptif car c’est un argument de vente supplémentaire pour passer commande chez vous plutôt que dans une autre boutique.

#8 Consultez vos avis clients

N’oubliez pas également que les avis comptent énormément sur Internet. Si vous êtes 1 à 2 euros plus chers et que vos avis sont meilleurs, le consommateur privilégiera certainement son achat vers votre produit plutôt que celui de votre concurrent moins bien noté. Pour avoir de bons avis, le produit doit évidemment correspondre à la description. Ensuite, indiquez à votre client dès la commande passée que son colis a été expédié en précisant le délai prévu. Un contre temps ?

Communiquez avec votre client. Une bonne communication est la base de tout et en bon e-commerçant, un bon de réduction ou un cadeau lors d’un prochain achat peut être proposé en cas d’erreur de votre part ou de délai de livraison non respecté et trop long.

#9 Construisez un planning de vos opérations promotionnelles

Si vous avez votre propre site e-commerce, vous avez déjà fait votre planning d’animation commerciale annuel mais si vous vendez en parallèle sur les marketplaces, calez régulièrement vos opérations internes avec les leurs. Si vous ne connaissez pas encore votre chargé de compte des marketplaces sur lesquels vous vendez, alors cela doit être votre priorité et votre 1ère bonne résolution de cette rentrée ! Vous n’en n’avez pas ? On ne vous en a pas attribué ? Si vous vendez des produits qui cartonnent avec le meilleur prix du web, que vous avez des stocks suffisants, des notes égales ou supérieures à 4,5, que vous avez fait déjà quelques ventes et des livraisons qui se sont bien passées, alors toquez à la porte ou passez par la fenêtre de la marketplace qu’ils vous écoutent mais il faut absolument nouer ce lien pour créer de vraies campagnes marketing gagnant/gagnant.

#10 Vendez sur de nouveaux canaux

Vous vendez déjà sur une marketplace, et si vous ouvriez une boutique sur une autre pour toucher de nouveaux clients ? Selon les types de produits, les marques, certaines sont plus à privilégier que d’autres et elles sont souvent complémentaires. Vous n’avez pas encore sauté le pas ? Peut-être est-ce le moment d’y penser ? ET pour vous faciliter la mise en ligne de vos produits et la mise à jour de vos stocks, sauf si vous avez un développeur en interne, faîtes appel à un intégrateur de flux.

Pour des vacances réussies, pensez à télécharger ce guide du e-commerce où vous retrouverez des astuces pour optimiser votre site et augmenter vos ventes en ligne !

Télécharger le guide