En 2016, le taux de fécondité s’établissait à 1,93 en France. Même si la France reste un des pays européens les plus féconds, le nombre de naissances ne cesse de diminuer ces dernières années. 

785 000 naissances ont été enregistrées en 2016. Le nombre de naissances a diminué 14 000 par rapport à 2015, après avoir enregistré une baisse de 20 000 naissances de 2014 à 2015.

Le marché de la puériculture et des accessoires pour bébés est un marché en perte de vitesse. Fortement concurrentiel, de nombreux acteurs traditionnels et e-commerçants se disputent ce marché. L’infographie de Pricing Assistant permet d’illustrer l’état du marché de la puériculture en ligne pour cinq entreprises.

Comment les e-commerçants se démarquent-ils au sein de cette économie concurrentielle ?

Pour la FJP (Fédération française des industries jouet-puériculture), le budget moyen alloué à l’équipement d’un nouveau-né est de 1 500€. Le marché total est estimé à un milliard d’euros mais recule chaque année. Selon une étude Precepta, datant de juillet 2006, le marché de la puériculture pourrait continuer de reculer jusqu’en 2025 et diminuer de 8% en valeur.

En 2014, 69% des mamans déclaraient avoir déjà acheté des articles de puériculture sur le web. Un chiffre qui augmente d’année en année. Les achats d’accessoires pour bébé sur internet se sont démocratisés. Ils semblent rentrer peu à peu dans les habitudes de consommation des Français.

À l’ère du développement de la consommation collaborative et d’un climat économique peu favorable, beaucoup de jeunes parents tendent à se replier sur le marché de l’occasion. Ils sont de plus en plus nombreux, à acheter et vendre des accessoires de puériculture sur des plateformes de vente entre particuliers. En 2015, 8 Français sur 10 auraient déjà recouru à ce système.

En plus de l’économie traditionnelle, les e-commerçants se doivent d’être réactifs face à ces nouvelles formes de concurrence. La créativité et la différenciation offrent la possibilité de se démarquer sur ce marché.

Benchmark des sites d’e-commerce Français dédiés à la puériculture

Dans ce secteur les marques françaises aubert, allobebe, berceaumagique, bébé9 et bebesurfeur ont su s’imposer sur ce canal. Faisons un point sur ces marques et de leur position sur le marché avec un bref rappel de l’histoire de chacune.

-aubert.com
Aubert est un des géants du marché. L’enseigne qui dispose de points de vente physiques, a souhaité faire le pari d’une logique omni-canal. En 2000, l’enseigne mit en ligne le premier site marchand de puériculture, qu’elle ne cessa de développer par la suite. Une fonctionnalité click To call pour conseiller les clients, une possibilité de click and collect pour retirer les produits en magasins sous deux heures, la conception d’une liste de naissance online.

A LIRE  Les chiffres clés du e-commerce au 2ème trimestre 2015

-allobebe.fr
Lancé en 2007, allobebe se considère comme le numéro 1 de la puériculture sur internet. Le site est né de l’initiative d’un père de famille insatisfait de l’offre proposée sur le marché. Rapidement plébiscité par le consommateur, le site est élu le plus populaire de sa catégorie en 2013. Cinq commerces physiques ont vu le jour depuis la création du site. Allobebe propose aujourd’hui une centaine de marques à la vente et compte plusieurs milliers de clients.

-berceaumagique.com
En ligne depuis 2002, le site berceaumagique se distingue par le design moderne et féminin de son site. Il propose désormais plus de 30 000 produits à la vente de plus de 350 marques. « Berceau magique, le Mag’ » est un portail d’informations édité à destination des parents. Il propose une sélection d’articles pour les accompagner quotidiennement et offre une réelle valeur ajoutée à la marque.

-bebe9.com
Créé en 1965, le groupement France Maternité a fait naître la marque bébé 9. Il est le 2ème réseau français de magasins spécialisés en puériculture. La marque se porte bien, et comptabilise près de 140 magasins en physique. Aussi très portée sur l’omni-canal, la marque souhaite miser sur les médias digitaux ainsi que les réseaux sociaux afin d’accroître sa notoriété.

-bebesurfeur.com
Depuis 2010, la marque Bébé surfeur offre un large choix d’équipements de puériculture. Bébé surfeur est uniquement présent sur internet, et dispose d’une notoriété moins importante que ses concurrents.

Étude comparative des acteurs français de la vente d’accessoires de puériculture

Pricing Assistant a réalisé une étude comparative de prix et du trafic généré par cinq sites internet afin de vous donner un ordre d’idées de l’état actuel du marché.
Un relevé de prix, a été effectué au 10 janvier 2017. Il porte sur une sélection de produits « indispensables » de la liste de naissance.

Les produits comparés appartiennent aux catégories suivantes : babyphone, matelas à langer, tapis d’éveil, siège auto, chauffe biberon, peluche et poussette.

Ces cinq sites disposent d’une notoriété assez importante auprès du grand public. C’est néanmoins le site Aubert qui est le plus plébiscité des cinq par les internautes, en terme de trafic. À l’inverse c’est le site Bebesurfeur qui enregistre le trafic le moins conséquent.

Les prix moyens varient de 150,3 € à 176,97 €, sur les produits sélectionnés.
C’est le site Allobebe qui offre les prix les plus bas tandis que les plus élevés sont proposés par Bebe9. Pourtant, les prix énoncés ne semblent avoir qu’une influence minime sur le trafic enregistré sur les sites. Bebesurfeur est un des moins chers sur la sélection mais c’est aussi lui qui enregistre le nombre de visites le moins important.

A LIRE  Amazon Home Services : le nouveau service d'Amazon

Focus par catégorie de produits

Entre elles, les différentes catégories de produits proposent des moyennes de prix très étendues.
Les peluches sont la catégorie de produits la moins chère, il faut compter 22,18 € en moyenne pour ce produit. Alors que pour les catégories de produits les plus chères, à savoir les sièges auto et les poussettes les prix moyens sur la sélection sont respectivement de 302,55 € et 560,75 €.

Sur le focus des produits par catégorie, la plus grande différence de prix est enregistrée sur les poussettes. Celles de la marque Red Castle. Un écart important de 211€ a été observé.
Ce sont aussi les produits les plus chers de la sélection qui enregistrent les plus grands écarts de prix entre les marques. Les trois produits enregistrant des écarts de plus de 100€ sont un siège auto ainsi que deux poussettes.

Il est donc conseillé à tout consommateur de réaliser un comparatif de prix avant l’achat d’un produit au budget conséquent. Et à vous e-commerçant, de relever régulièrement les prix de la concurrence afin de ne pas afficher d’écarts trop importants.

Même si le prix n’est pas le seul critère déterminant lors processus d’achat, il reste extrêmement important.  Il est de plus en plus simple, pour un internaute, de les comparer. Internet est l’outil de comparaison par excellence. Un écart de prix conséquent entrainerait une baisse de votre taux de conversion et de trafic à long terme.

Les comparateurs de prix sont-ils déterminants dans la fixation de vos prix ? Les consultez-vous régulièrement ?

Découvrez nos différentes études de marché  :