Le M-commerce (ou Mobile commerce) désigne tout achat sur un site de commerce en ligne effectué depuis un appareil mobile (smartphones et tablettes). L’achat et la vente de produits via les téléphones mobiles et les tablettes est en pleine progression. La croissance actuelle du commerce mobile a dépassé toutes les attentes. De plus en plus de sites e-commerce ont décidé d’offrir cette nouvelle possibilité à leurs clients, comme c’est notamment le cas en France.

Selon une étude de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) parue en 2018, 21% des transactions en ligne ont été faites sur un téléphone mobile, ce qui représente 16,8 milliards de chiffre d’affaires. De plus, sur les 37,5 millions de Français qui ont acheté sur Internet, c’est 12,1 millions qui l’ont fait via leur mobile. Toutefois, même si le m-commerce progresse bien, la France reste en retrait dans le domaine face à pays tels que le Royaume-Uni ou le Japon, où le commerce mobile est désormais majoritaire.

Cela n’est pas prêt de s’arrêter, en effet, les projections sur le M-commerce des différentes études réalisées par SalesForce, Statista ou eMarketer sont très surprenantes (toutefois cela sera une réalité en 2019, 2020 et 2021). Alors vous pensez tout savoir sur le commerce mobile ? Voyons ensemble ces 10 étonnantes statistiques sur le M-commerce !

Les 10 statistiques qui vont vous surprendre sur le M-commerce

60% des utilisateurs du e-commerce proviennent du mobile

Pas besoin de regarder vers l’avenir pour comprendre l’importance de M-commerce. En effet, 6 visiteurs sur 10 du trafic e-commerce proviennent du mobile. De surcroît, 71% des acheteurs utilisent également un téléphone portable pour parcourir les différents produits et les avis .

Source: SalesForce

Les achats sur mobile sont à la hausse en 2019

Le M-commerce a-t-il atteint son maximum ? Pas du tout ! En 2018, 44,7% des ventes en ligne aux États-Unis ont été réalisées par des téléphones mobiles, soit une augmentation de 5,1% par rapport à l’année précédente. Les prévisions les plus modérées suggèrent que ce pourcentage grimpera en flèche en 2019. Découvrez pourquoi ces achats sur mobile sont à la hausse.

Source: Statista

Le grand BOOM en 2020 !

L’eMarketer indique que le e-commerce atteindra 4,058 milliards de dollars d’ici 2020 au niveau international. Jusqu’à 50% ce chiffre d’affaires proviendra du trafic mobile, ce qui démontre la tendance croissante du M-commerce dans le monde

Source: eMarketer

M-commerce, un retard dans les conversions par rapport aux achats sur ordinateur

Revenons dans le présent ! Le consommateur sur mobile présente des taux de conversion inférieurs à ceux du consommateur sur ordinateur (rebond de 3,91% contre 1,61% au deuxième trimestre de 2018). Le commerce mobile est puissant, mais il a besoin que les détaillants en ligne perfectionnent leur processus de paiement.

Source: Statista

Besoin de paiements adaptés

Le M-commerce a besoin de modes de paiement adaptées à ses besoins, telles que Apple Pay, PayPal ou Samsung Pay. Allied Market Research a déclaré que ce marché connaîtra une croissance de 33 % par an jusqu’en 2022.

Source: Allied Market Research

Mais attention à la variété ! Plus parfois cela veut dire moins

Attention, il ne faut pas s’y méprendre : les marketplaces ne doivent pas comporter une centaine de moyens de paiement. Selon une étude de la Harvard Business Review, un trop grand nombre d’options proposées conduit souvent à une baisse des ventes.

Source: Harvard Business Review

Amazon Pay, un must parmi les options de paiement

Quelles que soient les options de paiement proposées, Amazon Pay ne devrait pas manquer. Selon Power Support, la mise en place de cet ePayment a permis d’augmenter les ventes de 26% en seulement deux semaines.

Source: Power Support à BigCommerce dans « Brands growing sales with BigCommerce + Amazon Pay »

Chargement plus lent, taux de rebond plus élevé en m-commerce

C’est une surprise, n’est ce pas ? Selon une étude de Google, il existe une relation entre la entre la vitesse de chargement et le taux de rebond du trafic provenant d’appareils mobiles.

Source: Think with Google

Uniquement pour le BtoC ? Le M-commerce triomphe également en BtoB

Le M-commerce ne se limite pas uniquement au B2C (business to Consumer) : les entreprises en BtoB (business to business) profitent également de ce phénomène. Selon une étude de Google et du BCG, 40% du chiffre d’affaires BtoB provient déjà du trafic mobile.

Source: Boston Consulting Group et Google

Le M-commerce se consolidera en 2021

EMarketer prévoit que le M-commerce sera responsable de 54% des ventes totales de e-commerce en 2021. Est ce que cela va être la limite du commerce mobile ? On va devoir le découvrir !

Source: eMarketer

Infographie

10 statistiques surprenantes sur le m-commerce

N’hésitez pas à dire ce que vous en penser et à partager cette infographie sur les différents réseaux sociaux !

CRÉDIT PHOTO : IGOR SAVELEV