En 2018, de nombreux E-commerçants se trouvent désemparés face à l’ampleur du nombre d’outils leur permettant d’automatiser, démarcher, gérer la clientèle ainsi que les réseaux sociaux ou encore effectuer des veilles concurrentielles. La constitution d’une boîte à outils du E-Commerce est de mise. 

Je sais grâce à la FEVAD que le nombre de E-Commerces (e-commerçants ou sites e-commerce ?) explose en France. Effectivement, 85,5% des internautes français font du shopping en ligne. De plus en plus d’acteurs de ce marché croient dur comme fer au futur du E-Commerce puisque 54% d’entre eux comptent élargir leurs effectifs d’ici la fin de l’année 2018.

Je viens de lancer mon commerce en ligne ou je veux changer de stratégie, ou encore l’affiner. Me voilà donc à la recherche de la boîte à outils du E-Commerce qui serait en mesure de me permettre de développer mon entreprise. Naturellement, j’aurai tendance à me diriger vers les solutions qui me sont conseillées, sans réellement chercher à savoir si la solution existante serait parfaitement adaptée à mon E-Commerce. Bien sûr, tout le monde n’a pas besoin des mêmes choses au même moment, ce qui s’applique aussi sur les outils destinés à mon commerce en ligne.

La boîte à outils du E-Commerce pour l’analyse concurrentielle

J’ai donc décidé de créer mon E-Commerce. Puisque je suis quelqu’un de consciencieux et que je cherche à être le plus efficace possible, je fais une veille pour connaître l’état de la concurrence sur le marché que j’ai choisi d’attaquer. Pour effectuer une veille concurrentielle efficace, je me penche sur deux choses :

  • L’analyse de trafic de la concurrence ;
  • L’analyse SEO de la concurrence.

Afin d’effectuer mon benchmarking relatif à la stratégie SEO de la concurrence, je me retrouve désemparé face aux multiples outils à ma disposition. Malgré tout, je ne me laisse pas abattre. Je fais mes recherches et tombe sur deux outils d’analyse me permettant de faire un benchmarking complet.

J’analyse la concurrence et son trafic avec SimilarWeb

Pour commencer, je lance mon étude du trafic de la concurrence. Forcément, les solutions présentes dans ma boîte à outils du E-Commerce doivent me permettre cela. Je me retrouve à chercher sur Internet afin d’intégrer une nouvelle solution à ma boîte à outils E-Commerce. Je tombe vite sur des outils tels que Google Analytics, me permettant de faire état de mon propre trafic.

Toutefois, un résultat m’interpelle. Effectivement, je constate que l’outil SimilarWeb se trouve être une solution complète et efficace pour mon étude de la concurrence. Cet outil me permet d’avoir une vue sur la stratégie appliquée par ma future concurrence. Trois grand éléments doivent être pris dans mon analyse concurrentielle :

  • Le trafic général ;
  • Les origines géographiques du trafic ;
  • Les sources du trafic.

L’analyse du trafic

Le trafic est le nombre de visites qu’un site Internet a obtenu. Souvent rendu compte en mois, il permet d’obtenir une appréciation de la puissance d’une page. Le trafic est divisé en deux parties :

  • Le nombre de pages vues ;
  • Le nombre de visiteurs uniques.

L’analyse

Premièrement, il est de mise d’analyser le trafic général, mensuel, du site Internet sur lequel j’effectue ma veille. Cela tombe bien, SimilarWeb met cela en avant lorsque je recherche des informations sur Zalando. Voilà un premier ajout bien utile à ma boîte à outils du E-Commerce. 

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 1

L’aperçu du trafic

Plusieurs indicateurs me sont fournis sur ce premier aperçu. Effectivement, j’ai accès à un graphique représentant le trafic mensuel de Zalando sur les 6 mois précédant ma recherche. Ceci est un bon point pour commencer. Ensuite, j’ai un détail prenant en compte :

  • Le trafic du mois précédant ma recherche ;
  • La durée moyenne d’une visite ;
  • Le nombre de pages visitées lors de cette visite ;
  • Le taux de rebond : pourcentage d’internautes ayant accédé à une première page, sans naviguer davantage sur le site.

Après avoir pris connaissance de ces données (le reporting sur un tableau aide à y voir plus clair entre tous les concurrents), je peux m’attaquer à l’analyse géographique du trafic.

Les origines géographiques du trafic

Un site Internet est, en général, disponible dans le monde entier. Une analyse de l’origine géographique de la page de mon concurrent me permettrait ainsi de connaître les marchés qu’il vise, qu’il arrive à atteindre ou que ses produits intéressent le plus.

L’analyse

Toujours sur SimilarWeb, je descends pour avoir accès à la partie “trafic par pays” de cette analyse de Zalando. Je découvre ainsi une carte du monde, avec des pays mis en avant, accompagnés d’une liste. Cela me permet d’ajouter de la clarté et une solution pertinente à ma boîte à outils du E-Commerce.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 2

La carte du monde : Trafic par pays

Dans le cas présent, le top 5 des sites dont il est fait le détail sont des pays francophones. Je vois donc que les pays francophones sont visés par Zalando. C’est à juste titre, puisque Zalando, présent dans le monde entier, a ouvert son site “.fr” dans le but de viser les pays parlant français. Ainsi, cette liste me permet d’avoir une estimation du succès du site Internet analysé dans le monde.

Les sources du trafic

La source du trafic nous indique par quel moyen les visiteurs ont accédé à la page. Cette source est divisée en 5 parties :

  • Direct : visiteurs ayant tapé l’adresse du site dans leur navigateur Internet ;
  • Sites référents : visiteurs ayant accédé au site grâce au placement d’un lien externe ;
  • Recherche : visiteurs ayant cherché des mots clés sur un moteur de recherche, les ayant menés jusqu’à la page analysée ;
  • Réseaux sociaux : visiteurs ayant accédé au site grâce à des liens partagés sur les réseaux tels que Twitter et Instagram, par exemple ;
  • E-mail : visiteurs ayant accédé au site via l’envoie de newsletters ou mailing dédiés ;
  • Publicités : visiteurs ayant accédé au site via le placement de publicités display.

L’analyse

J’ai donc accès à toutes ces données grâce à SimilarWeb, la première solution intégrée à ma boîte à outils du E-Commerce. Je sais qu’elles me seront utiles puisqu’elles me permettront de connaître les différentes stratégies de Zalando. Premièrement, le trafic direct permet de rendre compte du branding de la marque et de la promotion de son site. Un trafic direct élevé indique que la marque a réussi à imprégner les consommateurs, jusqu’à l’URL de son site.

Les sites référents et la recherche sont analysés dans la stratégie SEO. Ils me permettent de préciser un peu plus l’analyse de l’efficacité de la stratégie.

Le trafic provenant des réseaux sociaux m’aide à connaître la stratégie de communication digitale de la marque sur lesdits réseaux. Publie-t-elle souvent ? Applique-t-elle une stratégie de content marketing ? A-t-elle opté pour de l’automation marketing, ou pour un community manager ?

Le trafic provenant des e-mails m’aide à savoir si les envois de newsletter et autres applications d’e-mail marketing sont efficaces auprès des consommateurs visés. 

Enfin, les publicités m’aident à connaître la stratégie relative aux campagnes payantes de la marque. Cette solution apporte donc un vrai plus à votre boîte à outils du E-Commerce

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 3

La répartition des canaux d’acquisition

La répartition du trafic faite sur ce graphique m’aide ainsi à connaître l’efficacité des différentes stratégies effectuées. Je suis ainsi armé pour analyser ces stratégies en m’inscrivant à la newsletter, en suivant le site sur ses réseaux sociaux, etc. dans le but de reproduire les stratégies les plus efficaces.

J’optimise ma stratégie SEO et analyse la concurrence avec SEMRush

Pour effectuer une stratégie de ‘Search Engine Optimization’ de qualité, je me dois d’analyser plusieurs éléments. Effectivement, lancer ce genre de stratégie n’est pas facile et nécessite de rendre compte de plusieurs variantes avant de pouvoir la rendre effective. Je me rends vite compte qu’une solution de ma boîte à outils du E-Commerce pourrait me faire gagner du temps et accélérer mon processus : SEMRush. Cet outil me permet d’avoir une vue sur la stratégie appliquée par ma future concurrence. Trois grands éléments doivent être pris en compte dans mon analyse concurrentielle :

  • L’autorité de domaine ;
  • Les mots-clés utilisés par mes futurs concurrents ;
  • La stratégie de backlinks appliquée par ces derniers.

L’analyse de l’autorité de domaine

Tout d’abord, qu’est-ce que c’est ? J’en ai entendu parler en regardant des masterclass sur YouTube, mais je n’ai pas cherché à en savoir plus. Aussi appelée DA pour “Domain Authority”, c’est une mesure de la puissance d’un site Internet. C’est donc un score situé entre 0 et 100 et permettant d’avoir une idée de la force qu’un site a sur le moteur de recherche Google.

L’autorité de domaine est considérée comme forte à partir d’un score de 50. Ainsi, plus le score d’un site est fort, plus il aura de chances de se retrouver en première page, voire sur les positions convoitées que sont la première position ainsi que la position zéro.

L’analyse de l’autorité de domaine et des données

En naviguant sur SEMRush, je me retrouve sur un tableau de bord me permettant d’avoir une vue sur toute la stratégie SEO du site que je choisis d’analyser lors de la constitution de ma boîte à outils du E-Commerce.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 4

La présentation des backlinks

Afin de nous aider à comprendre ce que j’analyse, l’outil me propose de connaître sa méthode de calcul de ce fameux score. Je peux ainsi observer qu’il est basé sur 6 choses :

  • Le score de domaine : score de 0 à 100 basé sur la qualité et le volume des backlinks ;
  • Le score de confiance : score de 0 à 100 basé sur le nombre de backlinks provenant d’autres sites ayant un “Trust Score” élevé ;
  • Les backlinks : ce sont les liens placés sur d’autres sites menant au site analysé ;
  • Les domaines référents : ce sont les sites plaçant ces backlinks ;
  • Le trafic mensuel : le nombre de visites effectuées chaque mois sur le site cible ;
  • Les mots-clés : le nombre et la qualité des mots-clés utilisés.

Ainsi, l’autorité de domaine me permet d’avoir un premier regard sur la qualité de la stratégie SEO de la concurrence. La première solution de ma boîte à outils E-Commerce me permet donc de ratisser large, avant d’analyser la concurrence plus précisément. Vient ensuite l’analyse de la stratégie de keywords appliquée par les sites visés.

L’analyse des mots clés utilisés

Les keywords sont utilisés par les sites pour être présents sur les moteurs de recherche. Ainsi, lorsque je recherche le mot clé “chaussures” sur Google, la première position est occupée par Zalando.

L’analyse

Si je choisis d’ouvrir un E-Commerce destiné à la vente de chaussures, je dois me pencher sur ce cas et connaître la stratégie de Zalando pour être en n°1 sur le SERP.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 5

Les recherches organiques

Le premier tableau de bord proposé par SEMRush, le deuxième apport à ma boîte à outils du E-Commerce, me permet d’avoir une vue sur :

  • Le nombre de mots clés utilisés par le site (ici, environ 321 500) ;
  • Le trafic mensuel du site obtenu grâce à la recherche de ces mots clés (ici,  environ 11 100 000) ;
  • Le coût de ce trafic, représentant le coût mensuel moyen pour se positionner sur les mêmes mots clés lors de campagnes AdWords (ici, environ 5 200 000 $).

Cette première approche me permet d’observer le poids et l’influence que mon concurrent a sur les mots clés sur lesquels je décide de me positionner. Mais quels sont ces mots clés ? Naturellement, un site comme Zalando ne choisira pas de se positionner seulement sur le terme de recherche “chaussures”. Je décide donc de détailler et d’aller plus loin lorsque j’analyse la concurrence.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 6

Les positions sur les SERP

Ce tableau très complet me permet d’avoir une vue générale du classement des mots clés utilisés par Zalando. Les mots clés doivent être une des priorités lorsque je choisis les solutions à intégrer à ma boîte à outils du E-Commerce. Que me permet-il de voir exactement ? De gauche à droite :

  • Le mot clé ;
  • Le volume de recherches mensuelles ;
  • La difficulté de se positionner sur le mot clé ;
  • Le coût par clic lors de campagnes AdWords ;
  • L’URL sur laquelle ce mot clé mène ;
  • Le trafic mensuel apporté grâce à l’utilisation du mot clé ;
  • La densité de compétition présente sur le mot clé ;
  • Le nombre de résultats relatifs à la recherche ;
  • L’intérêt des internautes sur ce mot clé lors des 12 derniers mois ;
  • La visualisation de la première page lorsque cette recherche est effectuée sur Google;
  • La dernière mise à jour.

Tout cela me permet donc d’avoir une vue complète sur la stratégie de mots clés utilisée par mon futur concurrent. Me voilà donc prêt à passer à l’analyse de la stratégie de liens externes.

L’analyse de la stratégie de backlinks

Un “backlink” ou lien externe en français est un lien placé sur un autre site. Une bonne stratégie visant à placer ces liens sur multitudes d’autres sites, de préférences générant un fort trafic, permettant d’obtenir de la puissance sur les moteurs de recherche et d’être perçu comme une référence par celui-ci. Donc, plus mon site est cité, plus je monterai sur la première page de Google. J’i donc intérêt à avoir une solution d”analyse telle que celle-ci dans ma boîte à outils du E-Commerce.

Ces liens peuvent être placés avec 2 attributs :

  • Follow : cela veut dire que le trafic généré grâce à ce lien sera compté dans le trafic général du site récepteur ;
  • Nofollow : cela veut dire que le trafic généré grâce à ce lien ne sera pas compté dans le trafic général du site récepteur.

L’analyse

Pour être sûr de bien analyser l’ensemble de cette stratégie de backlinks, il faut que je prenne en compte plusieurs éléments capitaux, fournis par SEMRush :

  • Le nombre total de backlinks ;
  • Le nombre de domaines référents ;
  • Le nombre d’adresses IP référentes ;
  • Le type de backlinks ;
  • Les attributs placés sur les backlinks.
La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 7

Présentation des backlinks

Le nombre total de backlinks est fourni avec l’évolution de ce dernier sur la dernière période, c’est-à-dire un mois. La solution maintenant présente dans ma boîte à outils du E-Commerce prend aussi en compte les adresses IP et les domaines. Les domaines et IPs référents me permettent d’avoir une idée du nombre de sites ayant donné des liens externes à Zalando. Le type de backlink me permet de savoir les liens externes les plus donnés. Dans ce cas, les liens sont placés sur du texte à 97% et sur des images à 2%.

Le détail des backlinks m’est donné plus bas :

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 8

Détail des backlinks

Il m’est ainsi permis d’observer tous les domaines référents ayant placé des liens externes sur leur site au profit de Zalando. Je peux voir que les scores de domaine et de confiance me sont fournis, avec les pages sources de ces liens, le nombre de liens externes et internes placés, le type de liens fournis, ainsi que la première et dernière fois qu’ils ont été vus. Une indication nous dit si le lien a été conservé ou perdu.

Vous avez des questions sur les outils d’analyse concurrentielle ? Contactez-nous !

La boîte à outils du E-Commerce pour le suivi des performances

Ce n’est pas une fois que mon site E-Commerce lancé que je vais me reposer sur mes lauriers. Un travail m’attend en effet dans le but de faire les ajustements nécessaires, relatifs à ma stratégie de webmarketing ou encore à la tenue de mon site, afin qu’il soit toujours aussi bien référencé sur les moteurs de recherche.

Le suivi de mon site avec Brainify

Afin que mon site obtienne le succès mérité, je me dois de régulièrement le mettre à jour et utiliser des tableaux de bord. Ceux-ci me permettront de faire état précisément de ma page web aisément, tout en m’adaptant aux multiples mises à jour effectuées par Google ainsi qu’à la concurrence.

Après des heures de navigation intense, de site en site, pour trouver le meilleur outil de suivi de performances, je tombe sur une solution adaptée à mes besoins : Brainify. Cette solution intégrée à ma boîte à outils E-Commerce me permet de faire un suivi simple et précis des performances de mon site.

Afin de me rendre compte efficacement de l’état de mon site ainsi que de ses performances, j’aurai besoin de 3 éléments dans ma boîte à outils du E-Commerce :

  • Un tableau de bord général ;
  • Des rapports produits et ventes effectués sur mon E-Commerce ;
  • Des rapports cross-sell.

Le tableau de bord

Cela fait partie des armes les plus efficaces afin de faire un suivi régulier et efficace de mon site. Les données renseignées dans celui-ci me permettent de faire des corrections sur ma page web et ajuster ma stratégie lorsque certaines de ces données connaissent une baisse.

L’analyse

Afin de rendre compte efficacement de l’état de votre site web, Brainify propose une analyse simple, mais détaillée de ce dernier. Ce complément d’analyse est nécessaire à la constitution de la parfaite boîte à outils du E-Commerce. Le nombre de visites effectuées ainsi que les sources d’acquisition sont fournis, permettant ainsi d’effectuer des premières corrections au niveau des stratégies mentionnées précédemment, si besoin. En complément, le nombre de nouveaux visiteurs et le taux de rebond me sont donnés.

Ensuite, j’ai accès à toutes les données relatives à la partie commerciale :

  • Mon chiffre d’affaires sur une période données ;
  • Le nombre de ventes effectuées ;
  • Les conversions ;
  • La répartition de mes ventes par catégorie.
La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 9

Bilan commercial

Ce tableau clair et détaillé m’aide dans mes démarches ainsi que dans les processus internes. Je ne perds ainsi pas de temps à faire du reporting de ces données en allant les chercher aux 4 coins de mon site et de mes outils d’analyse tels que Google Analytics ou Jetpack.

Les rapports produits et ventes

Si vous êtes comme moi et que vous aimez avoir accès à une multitude de données afin d’effectuer le suivi le plus clair possible du E-Commerce, vous allez aimer ce qui arrive. Cela prend forcément en compte la partie commerciale de mon activité. En effet, c’est pour elle que j’ai mis en place toutes mes analyses et ainsi que les stratégies influençant mon activité. C’est un bel ajout à ma boîte à outils du E-Commerce. 

L’analyse

Le détail des catégories présentées sur le tableau de bord sont données dans ces rapports. Afin d’être le plus efficace dans vos stratégies, plusieurs indicateurs doivent être analysés et reportés :

  • La répartition par catégories détaillée ;
  • Les catégories stars ;
  • Le chiffre d’affaires généré par catégorie ;
  • Les cycles de vente ;
  • L’influence sur la commande suivante ;
  • Les ventes générales.

Concernant les rapports sur vos produits. Vous pourrez ainsi connaître les produits les plus efficaces pour votre E-Commerce.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 10

Le rapport des ventes

Je remarque qu’il m’est possible d’obtenir ces rapports sur des périodes données. Je peux donc faire des rapports quotidiens ou encore des rapports hebdomadaires ou mensuels. Le période d’une année me permet d’avoir un rapport global sur les 12 derniers mois de mon activité d’E-commerçant.

Une fois passé au rapport nommé “influence des produits”, j’ai accès à plusieurs nouvelles catégories. Premièrement, j’ai accès à une vue d’ensemble dans laquelle mes produits influenceurs et le détail de mes produits sont détaillés. Me sont ensuite fournis les produits m’amenant le plus de trafic.

Les rapports cross-sell

Le cross-sell est l’action de vendre un produit additionnel à un de vos clients. Je dois prendre cette donnée en compte dans ma boîte à outils du E-Commerce. Cela peut être rapporté à la vente additionnelle en boutique. Deux objectifs principaux sont abordés lorsqu’un commerçant exécute du cross-sell :

  • Augmenter son chiffre (chiffre d’affaires, panier moyen, etc.) ;
  • Entretenir sa relation avec le client.

L’analyse

Brainify choisit de différencier les ventes “classiques” des ventes additionnelles. Il m’est ainsi plus facile de suivre mes ventes et d’observer la part de cross-selling effectué dans les ventes totales.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 11

Rapport de cross-selling

Ici, le cross-selling est présenté entre les différentes catégories. Je suis ainsi en possibilité de voir quelles catégories sont complémentaires. Si je vois que le cross-selling ne se développe pas, je peux ajuster ma stratégie afin de ne pas détériorer les relations que j’entretiens avec les clients. Effectivement, l’insistance sur des ventes additionnelles a pour effet de faire reculer le client.

J’analyse les performances de mon E-Commerce avec DAREBOOST

Une des parties primordiales prises en compte par Google pour figurer en première page est la vitesse de réponse de mon site. Je le sais, mais comment suivre les performances ? Dois-je faire appel à une agence SEO de manière récurrente pour me rendre compte des performances de vitesse ? Si non, que dois-je prendre en compte pour m’assurer du bon positionnement de mon site sur les SERP ? Tant de questions peuvent se poser. Je fais mon bout de chemin sur Internet et tombe sur DAREBOOST. Voilà une solution potentielle à ajouter à ma boîte à outils du E-Commerce.

Plusieurs choses sont à analyser lorsque je me penche sur cette partie du suivi de mon site et de ma stratégie SEO :

  • Analyser la vitesse de réponse du site ;
  • Connaître les axes d’amélioration ;
  • Établir un budget.

Je fais état de la vitesse de chargement de mon site

A quoi ça sert ? Je me renseigne et comprends que c’est un des axes prioritaires du SEO. La vitesse de chargement dépend de beaucoup de facteurs, comme l’utilisation de médias sur le site, ou encore le navigateur Internet choisi par vos utilisateurs.

L’analyse

Pour analyser tout ça efficacement et rapidement, je me connecte sur DAREBOOST, et entre sur mon tableau de bord. Celui-ci me propose d’entrer une URL et d’analyser la page. Ainsi, je ne me limite pas à l’analyse de mon propre E-Commerce. Effectivement, je suis en capacité d’analyser les performances de la concurrence afin d’améliorer ma position sur les moteurs de recherche.

Une analyse web performante doit être faite sur plusieurs appareils. Je sais en effet que le M-Commerce est en plein boum, spécialement en Europe ainsi que dans les pays de région Sud-Est asiatique.

Je lance mon analyse de Zalando, par exemple, sur mon nouvel apport à ma boîte à outils du E-Commerce : DAREBOOST. D’abord sur ordinateur et Google Chrome, ainsi que sur HTC One.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 12

Comparaison Laptop / HTC One

Cette première analyse me permet d’observer que le site de Zalando.fr est mieux optimisé sur laptop que sur mobile. Les données affichées me permettent d’analyser plusieurs choses :

  • Une note globale : elle me permet de me situer. La note est donnée sur 100 sous forme d’un pourcentage ;
  • “Issues” : les problèmes auxquels il est prioritaire que je m’attaque ;
  • “Improvements” : les améliorations que je peux effectuer afin d’améliorer la vitesse de chargement ;
  • “Successes” : les axes que j’ai déjà optimisés ;
  • Un rappel de l’appareil et du navigateur utilisé est donné, le serveur sur lequel le test a été effectué, avec les temps de chargement, en descendant ainsi qu’en montant, avec le temps de latence ;
  • Les “requests” et leur “weight” : ce sont les demandes envoyées au serveur ainsi que leur poids en MB. Ces demandes sont des demandes CSS / HTML / Scripts / Images ainsi que d’autres (comme le texte, etc.). Je peux notamment afficher toutes ces demandes pour me faire une idée ;
  • Le temps total de chargement du site : “First byte” représente le temps entre la première demande HTTP envoyée au serveur et la première donnée reçue par le navigateur. Le “Start render” est le temps de chargement de la page pour qu’elle s’affiche. “Fully loaded” indique le temps que la page met à s’afficher dans sa totalité.

Connaître les axes d’amélioration

A la suite de cette première analyse, je connais mes problèmes prioritaires, les améliorations à effectuer ainsi que mes bons points. Ainsi, les axes d’amélioration seront les axes que j’aurai à étudier pour améliorer la vitesse de mon E-Commerce. C’est à ça que ma boîte à outils du E-Commerce doit mer servir. 

L’analyse

DAREBOOST me permet de classer ces axes par différentes catégories :

  • Cache policy : la capacité du cache à charger ;
  • Number of requests : le nombre de demandes effectuées lors de l’affichage de la page web ;
  • Security : l’utilisation des cookies et des failles de code impactant la sécurité du site ;
  • Accessibility : cela peut se résumer à l’UX ;
  • Compliance : ma capacité à m’adapter aux différentes mises à jour SEO ;
  • Quality : la qualité des codes utilisés sur le site ;
  • Google Analytics : la facilité qu’a le logiciel d’Alphabet pour faire le suivi de vos performances ;
  • Browser rendering : le temps et la qualité d’affichage de votre site ;
  • Data amount : le nombre de données utilisées pour faire fonctionner votre site ;
  • SEO : l’optimisation du référencement naturel en général.
La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 13

Les problèmes du référencement

Ainsi, j’ai le droit à une analyse totale de mon site et de ses performances. DAREBOOST note les différents problèmes en fonction de l’impact qu’ils peuvent avoir sur les différentes catégories. Encore un outil d’analyses apporté à ma boîte à outils du E-Commerce.

Je peux par exemple observer que le fait de ne pas inclure de balise H1 dans mes textes impacte fortement le référencement naturel de ma page web. Les moteurs de recherche utilisent effectivement les balises H1, H2 et H3 pour savoir de quoi parle votre site.

Établir un budget avec DAREBOOST

Afin d’avoir une stratégie efficace et logique, je tiens à comparer mes résultats avec ceux de mes concurrents grâce aux solutions de ma boîte à outils du E-Commerce. Forcément, cela pourra me coûter de l’argent. Certains axes tels que la mise à jour des balises du site ou encore du code peuvent être monnayées.

L’analyse

L’outil de comparaison disponible sur le logiciel me permet de faire l’état des lieux de la situation existante entre mon site et celui de mes concurrents. Pour illustrer cela, j’ai fait la comparaison entre Zalando et Sarenza, occupants du top du classement sur les moteurs de recherche lorsque le mot clé “chaussures” est tapé.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 14

Les possibilités

Ces graphiques ne sont qu’une partie de tous les axes abordés par la comparaison. Cela permet ainsi de se rendre compte de sa position et de ses performances vis-à-vis de la concurrence. Enfin, l’outil de comparaison permet de créer des alertes pour suivre ces performances, tout en établissant un budget pour y remédier.

Vous avez des questions sur les outils de suivi des performances ? Contactez-nous

La boîte à outils du E-Commerce du webmarketing

Pour compléter au maximum le suivi de mon E-Commerce, je sais qu’il faut que je m’occupe de la partie webmarketing / E-réputation. En effet, ma communication digitale doit être impeccable pour générer du trafic sur ma page web. Je n’ai pas envie que mon community manager et / ou moi passions notre temps à jongler entre différents logiciels et sites pour faire l’état de la E-réputation de mon E-Commerce.

Je pars à l’exploration : quelle solution de webmarketing me permettrait de faire des veilles régulières et efficaces, tout en me permettant de remédier aux potentiels problèmes ?

Je soigne mon branding digital avec Mention

Au fur et à mesure de mes recherches, je me rends compte que beaucoup de prestataires axent leurs outils et leurs solutions sur une seule partie de mon online branding. Étant à la recherche d’un logiciel mêlant toutes ces parties, j’intensifie mes efforts et m’acharne dans cette recherche d’un ajout intelligent à ma boîte à outils du E-Commerce. 

A deux doigts de baisser les bras, je trouve enfin la réponse exacte à toutes mes demandes :  Mention. Je sais que pour assurer une veille webmarketing efficace, je dois orienter mes efforts sur plusieurs axes, qui sont :

  • Poster régulièrement sur les plateformes sociales ;
  • Effectuer des campagnes ciblées ;
  • Faire des veilles régulières de mes performances.

J’existe sur les réseaux sociaux

Pour véhiculer le nom de ma marque, de mon entreprise et appliquer un branding efficace, je dois plaire aux consommateurs. La problématique pour plaire aux consommateurs du digital, c’est de savoir comment les atteindre. Plus j’atteins de consommateurs, plus j’aurai la chance de les pré fidéliser à mon offre. Des clients pré fidélisés pourront être tournés en ambassadeurs. Les solutions me paraissent évidentes : les réseaux sociaux.

L’application et l’analyse

Après avoir établi un plan d’actions, une méthode de communication et fait le choix des réseaux sur lesquels je m’établis, je lance Mention afin de voir ce qui m’est proposé. Je dois faire attention aux réseaux que je choisis, puisque toutes les communautés ne sont pas présentes sur tous les réseaux.  Je sais que pour accroître ma visibilité sur les réseaux sociaux, il faut que je poste régulièrement et que je crée un écosystème les mêlant les uns aux autres. 

Comme dit précédemment, je n’ai pas envie de me balader entre plusieurs outils. Cela constitue une perte de temps et d’argent, et je n’en suis pas arrivé là en faisant des choix m’amenant à perdre l’un ou l’autre. Les choix d’ajouts à ma boîte à outils du E-Commerce doivent être réfléchis et utiles.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 15

Le dashboard

Je me rends vite compte que la partie “feed” de la solution me permet de voir toutes mes notifications, réparties entre tous les réseaux que j’utilise. Ne voulant pas être débordé de notifications, l’outil me permet de spécifier mes notifications et de filtrer en fonction des hashtags utilisés, des mots clés utilisés ou encore filtrer par utilisateur.

Ainsi, si je suis intéressé par un sujet ou une marque en particulier, je peux faire l’état de leurs mentions seulement.

J’effectue mes campagnes de communication

Lors de telles campagnes, qu’elles soient digitales ou non, je dois être capable de cibler et segmenter mes clients / followers. En effet, les axes de communication ne seront pas les mêmes pour chacun des segments abordés sur les réseaux sociaux.

Ensuite, je sais que plusieurs types de campagnes existent. Les campagnes m’intéressant particulièrement sont les campagnes d’influencer marketing. Les influenceurs et leur expertise peuvent me permettre de toucher des cibles précises, et d’être effectif dans ma démarche.

L’application et l’analyse

Pour effectuer des campagnes efficaces, je choisis de faire une courte veille de celles effectuées par la concurrence. Je peux ainsi me rendre compte des techniques de communication ainsi que des influenceurs utilisés par ces autres acteurs du marché que j’ai choisis. Me voilà prêt à appliquer une nouvelle stratégie grâce à ma boîte à outils du E-Commerce.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 16

Influencer Marketing sur la solution

Dans un premier temps, Mention me permet de faire une veille des campagnes de mes concurrents. Pour l’exemple d’une campagne d’influencer marketing, je peux voir les influenceurs choisis par des marques concurrentes. Le détail est donné pour chaque influenceur, avec sa localisation ainsi que le nombre de followers le suivant sur ses réseaux.

Une autre façon de trouver des influenceurs est donnée. Je peux essayer de trouver ceux qui parlent de mon entreprise. Sans solution adaptée, cela paraît compliqué.  Cela me permet d’identifier clairement les influenceurs intéressés, d’une part, par mon marché, et d’une autre, par ma marque.

Enfin, je peux effectuer une recherche des influenceurs disponibles en fonction de mon secteur. Encore une fois, ces campagnes peuvent être suivies et quantifiées, me permettant de faire l’état des lieux.

Je suis mes performances sur les réseaux

Les performances des réseaux sociaux peuvent être diverses. Effectivement, certaines personnes effectuant ces campagnes préfèrent avoir un fort taux d’engagement, c’est-à-dire beaucoup d’interactions autour de leurs publications. Cela est calculé en fonction du nombre d’interactions sur un post par rapport au nombre de followers total.

D’autres, préfèrent obtenir énormément de visibilité, quitte à délaisser le taux d’engagement. Cette visibilité est calculée en “reach” ou impressions. Ces impressions représentent le nombre de personnes ayant croisé une publication sur les réseaux.

L’analyse

Les nombreux outils de suivi des campagnes et de veille médiatique de Mention me permettent de rapidement faire le point sur l’état de mon E-réputation. Ce gain de temps me permet ainsi de m’orienter sur d’autres activités et de fluidifier mes processus internes.

La Boîte à Outils du e-commerce de quoi avez-vous besoin 17

Analyse comparative concurrentielle

Tout d’abord, l’outil me donne les clés pour faire l’analyse de ma concurrence. Je peux ainsi connaître leurs meilleurs clients, avoir la démographie de leurs cibles ainsi que leurs meilleurs jours d’activité sur les réseaux  par exemple.

Un outil de comparaison me permet aussi de faire l’état des lieux entre les comptes de la concurrence et les miens. Ces outils peuvent ainsi m’aider à ajuster ma stratégie sur les réseaux sociaux, afin de soigner ma E-réputation.

Vous avez des questions sur les outils webmarketing ? Contactez-nous !

Une boîte à outils E-Commerce complète

Ainsi, ma boîte à outils du E-Commerce me suit sur tous les stades de développement. Pour résumer, elle me permet de faire l’état des lieux des différentes stratégies que je décide d’appliquer pour mon commerce en ligne. Je peux ainsi suivre :

  • Mon SEO ;
  • Mes performances (page web et commerciales) ;
  • Ma E-réputation ;
  • Mes concurrents.

Vous pouvez retrouver cette boîte à outils sur l’accélérateur de projets : ECN Go. Ce dernier vous offre la possibilité d’avoir accès à toutes ces solutions, afin d’accélérer la développement et d’être efficace dans l’établissement de nouvelles stratégies. Cette boîte à outils du E-Commerce, mêlée aux programmes de formation et de coaching proposés par ECN Go, constituent une offre globale ayant pour but de toujours plus explorer le commerce en ligne.