Même si le e-commerce français se porte très bien, l’un des défis majeurs pour les e-commerçants aujourd’hui est l’ouverture et la livraison à l’international . En effet, étendre sa vente en ligne hors des frontières offre aux e-commerçants des opportunités considérables de croissance. Toutefois, vendre à l’étranger n’est pas chose aisée, cette transformation doit être réfléchie car elle demande du temps et d’être très attentif aux détails.

Sachez qu’en plus d’une logistique solide et d’une offre de produits intéressante, il est aussi nécessaire d’étudier la question d’adapter votre site pour l’international. Il ne suffit pas de seulement traduire votre site, il faut adapter son offre, sa livraison… En effet, chaque pays dispose d’un certain nombre de différences culturelles que vous devez prendre en compte avant de lancer votre activité, une étude de chaque marché vous sera très utile.

Vous cherchez la meilleure façon de vendre à l’international ? Vous êtes au bon endroit, nous allons vous donner des points que vous devez étudier et moduler suivant le pays dans lequel vous exportez.

Les clés de la livraison à l’international

Adapter votre site

Traduire votre site

Si l’anglais est la langue universelle et vous permet de tester votre potentiel de livraison à l’international, il faut garder à l’esprit que selon le Common Sense Advisory, un e-acheteur est 5 fois plus enclin à commander sur un site proposé dans sa langue maternelle.

Pour vendre à l’international, il faut créer chez l’internaute une sensation de proximité et de confiance. Un site mal traduit pourrait faire fuir le client et vous faire perdre votre crédibilité, c’est pour cela qu’il faut bien faire attention aux traductions automatiques

Le référencement

De plus, il est très difficile d’être bien référencé sur Google si le site n’est pas traduit dans la langue du pays ciblé, notamment en ce qui concerne le choix des mots-clés. Il ne suffit pas de traduire les mots-clés, il faut avoir une approche globale. Que ce soit du moteur de recherche utilisé et de son fonctionnement, par exemple, les chinois n’utilisent pas Google mais Baidu.

Se distinguer

L’ouverture à l’international est synonyme évidemment de beaucoup plus de clients potentiels mais également de plus de concurrents. C’est pourquoi, votre marque et votre site doivent sortir du lot. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous, comme le storytelling afin de donner de la personnalité à votre marque. Jouez sur l’originalité avec des promesses de vente qui se distinguent de vos concurrents, comme le fait de jouer sur le savoir-faire français.

Le design, la communication et le marketing

Il est bien important de comprendre que chaque population n’a pas les mêmes habitudes sur internet et ne l’utilisent pas de la même façon. Votre approche de vente en ligne doit prendre en compte toutes les spécificités du pays visé. Et cela que ce soit dans l’utilisation du marketing, dans la communication avec les réseaux sociaux, voir même dans le design et la navigation de votre site. En effet, par exemple les couleurs n’ont pas les mêmes significations selon le pays.

S’adapter aux spécificités de chaque pays

Son catalogue produit

L’idéal est de bien identifier votre marché avant de vous lancer, il faut se poser la question de l’intérêt de ce produit dans ce pays. Si vous devez le garder comme il est, ou si vous devez l’adapter au pays ciblé Le catalogue produit ne va pas être le même d’un pays à l’autre, on ne va pas forcément vendre les mêmes produits. Par exemple on ne va pas vendre des pulls en laine dans un pays où il fait 30° toute l’année.

Les moyens de paiement disponibles

Si la carte bancaire est très répandue au Danemark, en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis pour régler une commande, d’autres pays lui préfèrent Paypal (Allemagne, Autriche et Espagne…). De plus, le paiement à la livraison est encore largement prédominant dans certains pays d’Europe tels que l’Italie et la Finlande. Enfin, la Chine se démarque tout particulièrement sur ce point car ici le virement est le moyen de paiement le plus utilisé.

Pour répondre à ces problématiques de moyens de paiement, n’hésitez pas à vous pencher sur les marketplaces qui, souvent, simplifient la vie des e-commerçants en mettant à disposition leurs technologies de paiement.

La législation du pays

Il faut tenir compte de la législation de chaque pays où vous voulez vendre. La version de votre site à l’étranger sera régie par la loi du pays dans lequel la vente est réalisée. Si vous voulez vendre en Espagne depuis la France, vous devez respecter la législation espagnole.

Il faut faire particulièrement attention aux conditions d’étiquetage, surtout pour les produits consommables (nourriture, boissons…). Mais également, aux modalités de retour de colis, par exemple le délai de rétractation n’est pas le même qu’en France à l’étranger.

Les possibilités de livraison

La livraison et les retours

En général sur la livraison à l’international, 76% des acheteurs préfèrent se faire livrer directement à domicile. Mais certains pays ont des particularités liées aux pratiques de livraison.

Ainsi, dans les pays nordiques ou en Allemagne, proposer une solution de livraison hors domicile peut s’avérer judicieux. Cela peut être une bonne façon de se démarquer, seules 22% des entreprises exportant en Allemagne ont mis en place une possibilité de livraison hors domicile.

En bonus, 60% des e-acheteurs estiment qu’il est très important d’être informés sur le jour, le créneau et horaire de la livraison. Ne négligez pas le tracking à l’international !

La gestion des retours va aussi différer. Une pratique courante aux USA est d’acheter plusieurs tailles d’un même vêtement pour ensuite renvoyer celles qui ne vont pas. En Allemagne, les taux de retours sont très élevés, les e-commerçants proposent donc parfois le retour gratuit.

Le service client

Notamment en ce qui concerne les retours et l’expérience client, avoir un service client fiable et adapté au pays ciblé est primordial. C’est pourquoi, il est nécessaire d’avoir une adresse physique et un numéro de téléphone, afin de générer de la proximité et de la confiance auprès du client.

Vous souhaitez donc vous lancer dans la livraison internationale ? Essayez Delivengo Easy comme 2000 autres e-commerçants et bénéficiez d’une solution simple à mettre en place et efficace pour livrer vos petites commandes de petits montants à l’international.

Accédez à la revue complète  Asendia France - gérez vos flux postaux internationaux depuis et vers la France

En savoir plus sur Delivengo !

 

Sources :
– IPC Cross-border e-commerce survey, 2016
– Le marché du colis transfrontalier au départ de France pour les besoins du e-commerce, 01/06/17 – Arcep, Direction Générale des Entreprises
Crédit photo : Dmitrii Kharchenko