Quelles sont les grandes pratiques e-commerce en Chine ?

Selon un classement récent, les États-Unis et la Chine ont un poids conséquent dans le secteur du e-commerce face aux autres pays du monde. En effet, le marché e-commerce chinois est en pleine expansion. Qui aurait cru à une évolution si rapide ? Chaque année, le secteur connaît une évolution de 25%. La Chine compte désormais près de 659 millions d’internautes. Encore plus remarquable, la distribution en ligne atteint les 562 milliards de dollars en 2015. Et pour cause, la Chine a connu une expansion rapide des mobiles puisque cela offre, même aux chinois les plus retirés, la possibilité d’avoir accès à internet. Ils sont 33% à acheter à partir de leur smartphone et de leur tablette.

En Chine, le phénomène e-commerce est tellement important, qu’il a permis d’employer 2,5 millions de personnes.

La question se pose : Comment le secteur du e-commerce a-t-il prit une si grande ampleur ? Quelles sont, aujourd’hui, les grandes pratiques e-commerce chinoises ? Les sites Cross-Border, les ventes groupées, le m-commerce ou encore le shopping communautaire sont des pratiques devenus monnaie courante dans le pays asiatique et elles ont permis au secteur du e-commerce d’exploser.

Les sites Cross-Border, au-delà des frontières

Qu’est-ce qu’un site cross-border ? Il s’agit d’un achat ou d’une vente en ligne, de biens ou de services dans d’autres pays. En effet, le vendeur se trouve dans un autre pays que l’acheteur. Le cross-border connaît un succès remarquable auprès des consommateurs chinois. Très friand de produits étrangers, par le biais des sites cross-border, les consommateurs ont accès à une large gamme de produits étrangers notamment des produits européens. Ces sites leurs permettent de payer en monnaie chinoise et ils disposent d’un service client adapté à leur langue. Ces sites cross-border proposent également de retourner les produits, sans devoir les renvoyer dans leurs pays d’origine. Autre point positif, les produits disposés sur ces sites e-commerce sont proposés à des tarifs abordables puisque les cyber-consommateurs n’ont pas à payer les taxes d’importation. Pour les marques, il s’agit d’une grande opportunité. Elles n’ont pas besoin d’être présente en Chine, et peuvent conquérir le marché chinois.

Toujours à l’affût des produits étrangers, les chinois raffolent de ces sites qui connaissent un succès grandissant. Des produits qui seront peut-être vendus par lot chaque mois par le biais d’un système d’abonnement ? C’est ce que nous allons développer dès à présent.

Les ventes par lots : la nouvelle tendance

Déjà très utilisé en France, la vente par abonnement connaît un essor important en chine, c’est une tendance très en vogue et très appréciée des chinois et plus particulièrement des consommatrices chinoises. Ce système de vente, qui ressemble beaucoup à notre système de « box » en France, vous permet de recevoir, tous les mois, un lot de produit que vous avez choisi au préalable. Ces ventes permettent généralement de réduire les coûts de transport, puisque, au lieu de commander plusieurs fois, plusieurs produits, vous concentrez tous les produits commandés en un seul lot. De plus, vous n’aurez pas à supporter des coûts supplémentaires que vous pouvez rencontrer lors d’offres séparées. Cette méthode de vente permet également de se démarquer de ses concurrents et de proposer des offres uniques.

Une pratique, toujours en progression qui permet aux consommateurs de regrouper leurs achats. Une pratique qui se développe notamment par le biais du commerce mobile, autrement dit, du m-commerce.

Le m-commerce prend le pas sur l’e-commerce

Comme nous le savons déjà, la Chine est l’un des premiers acteurs du marché dans le secteur du e-commerce international. Le m-commerce connaît une forte croissance puisque nous sommes face à plus de 700 millions d’utilisateurs de Smartphones. Les utilisateurs sont beaucoup plus actifs sur leurs smartphones que les Européens ou les Américains. Il faut aussi savoir que les jeunes chinoises sont très présentes sur les réseaux sociaux, elles partagent, publient, et donnent leurs avis très fréquemment. Aujourd’hui, avec cette tendance, les consommateurs du Moyen-Orient disposent d’une expérience client unique et lors de leurs achats, ils n’ont plus l’impression d’acheter seuls, mais d’être accompagnés. En effet, lors d’un achat en ligne, vous pouvez désormais demander l’avis d’une autre personne de son réseau en direct depuis un mobile.

Le m-commerce chinois offre à ses utilisateurs une expérience client unique et propose une personnalisation simplifiée pour chaque internaute. Certains sites e-commerce proposent en effet, des historiques de tous les produits déjà pré-visualisés par le consommateur, des produits susceptibles de répondre à ses recherches. Une technique également très utilisée dans les pays européens et outre-Atlantique. Il faut également savoir que le service internet proposé sur un smartphone est encore très lent pour une navigation optimisée. Tout se passe par le biais des applications, plus rapides et plus intuitives : c’est un gain de temps considérable pour les Cyber-consommateurs.

Même si le m-commerce connaît une forte progression dans les pays occidentaux, ce moyen de consommer est une pratique beaucoup plus utilisée par nos voisins du Moyen-Orient qui sont toujours plus connectés. À titre d’exemple, le QR code, très peu utilisé en France, connaît un succès fou auprès des jeunes consommateurs chinois. Une pratique devenue phénoménale et qui permet au m-commerce de croître toujours plus.

Une habitude d’achat devenu omniprésente dans la vie des consommateurs toujours plus exigeant. Les sites e-commerce sont obligés de s’adapter pour procurer une expérience client irréprochable afin de fidéliser ses clients. Des e-commerçants qui doivent également être très présents sur les réseaux sociaux et offrir un shopping plus communauté : « Le shopping social ».

Le shopping communautaire : Être toujours plus connecté

On le sait, les réseaux sociaux sont des outils puissants pour les entreprises. Depuis quelques années déjà, les compagnies du monde entier, utilisent les réseaux pour se rapprocher des ses clients et de créer une relation de confiance sur le long terme. Aujourd’hui les réseaux sociaux intègrent directement le e-commerce à leurs fonctionnalités avec le fameux bouton « acheter ». Un nouveau mode de consommation appelé le « shopping social ». En d’autres termes, le shopping social est un ensemble d’échanges et d’avis entre les internautes sur les réseaux sociaux. Un phénomène déjà très en vogue dans les pays européens et les États-Unis. De plus en plus présent en Chine, le shopping social fait parti intégrante des habitudes d’achats des Cyber-acheteurs. Les réseaux sociaux chinois proposent également de nouveaux moyens de consommer tout en s’adaptant aux internautes.

Pour conclure, le marché e-commerce chinois est en pleine explosion. Même si ces pratiques restent assez proche des notres, il connait un très fort succès auprès des consommateurs chinois, un succès beaucoup plus important que dans les pays occidentaux. Par exemple, le secteur du e-commerce français connait une progression d’environ 11% chaque année. De l’autre côté du globe, le e-commerce de 30% soit presque 3 fois plus qu’en France. Alors, cher e-commerçants, vos produits séduisent de plus en plus les consommateurs Chinois, ne serait-il par temps de proposer vos produits sur les sites e-commerces chinois ?

Que pensez-vous de ces pratiques ? Quelles sont les plus courantes ?


 

Votre avis nous intéresse, venez en discuter sur notre forum E-Commerce Village.

 

Bouton-Forum

  • 14 Posts
  • 0 Comments
Etudiante en communication digitale à CAEN. Je suis une grande passionnée de la communication, du marketing et des médias. Je suis ambassadrice d’E-Commerce Nation.
  • David Beslier

    Bonjour,

    Merci pour cet article très bien écrit. Je pense que le phénomène devrait continuer de s’accentuer… en espérant qu’il n’ait pas de répercussions trop violentes sur les petits sites e-commerce français.

    Et j’ai pu également découvrir avec étonnement le principe des ventes par lots, que j’ignorais jusqu’à présent.

    J’en profite pour vous donner également un lien vers ma liste de plus de 180 sites chinois, qui m’a demandé pas mal de travail depuis plusieurs mois : http://www.aliaddict.com/sites-comme-aliexpress/

  • Avis-Express

    Si ca vous intéresse, voici la liste des 130 sites cross border chinois comme AliExpress : http://avis-express.com/aliexpress-cest-quoi-exactement/sites-comme-aliexpress/

  • Derek

    Bonjour Anaïs et merci pour votre article très instructif et encourageant !

    La Chine est en voie de devenir incontournable dans plusieurs secteurs donc le e-commerce évidemment. Je crois que le cross-bording est la meilleure solution pour intégrer le marché chinois.
    Derek

    • Bonjour Derek,

      Merci pour ce retour positif.
      N’hésitez pas à vous rendre sur notre forum E-Commerce Village pour intervenir et échanger sur ce sujet.
      Je vous souhaite une bonne continuation et une très belle journée.

      Anaïs, Ambassadrice d’E-Commerce Nation