Avec une croissance toujours plus importante de la vente en ligne chaque année, l’e-commerce est de plus en plus présent dans nos vies. Dans cet article, nous verrons comment le géant Google a décidé de surfer sur cette vague avec Google Shopping, le fonctionnement de celui-ci et comment les sites web peuvent s’y préparer.

Si l’on regarde l’évolution du marché de l’e-commerce depuis 2005, on se rend compte de l’ampleur de ce marché. En effet ce dernier est passé d’un chiffre d’affaires d’environ 6 milliards d’€ à environ  70 milliards d’€ en 2016, et ceci uniquement en prenant le marché français. Tout ceci est en grande partie dû à de grands acteurs comme Amazon et AlieExpress.

C’est pour cette raison que Google a créé Google Shopping en 2012 (Froogle avant cela). Depuis cette date Google Shopping surfe sur la vague montante de l’e-commerce et poursuit encore son élan.

Bien qu’on ne puisse pas le comparer aux géants du e-commerce comme Amazon ou eBay, il constitue une nouvelle plateforme d’achat pour les internautes du monde entier. En effet, avec cette plateforme, Google a créé un nouvel espace qui reprend, en utilisant le même algorithme que pour son moteur de recherche, presque tous les articles présents sur les autres plateformes e-commerce.  

Mais qu’est-ce que Google Shopping ?

Google Shopping est un service de Google accessible directement depuis le moteur de recherche.

Grâce à Google Shopping, les utilisateurs peuvent rester dans le moteur de recherche de Google pour faire leurs achats. Cela fait déjà un moment que Google utilise des annonces dans les résultats de recherche de Google Shopping.

Mais récemment Google a aussi lancé les annonces Showcase Shopping. Ces annonces sont des produits qui se retrouvent directement dans les résultats de recherches et offrent la possibilité d’aller directement sur la page produit du site référencé.

Imaginez que vous soyez, par exemple, à la recherche d’une nouvelle console de jeux vidéo à offrir à Noël. Vous tapez le nom de cette console dans la barre de recherche de votre navigateur. La plupart du temps le premier résultat de la page sera une liste de magasins qui proposent cette console et son prix. Un moyen efficace de comparer rapidement les vendeurs donc.

Cependant, la politique de Google n’est pas très claire et l’on ne sait pas si les résultats sont effectivement des annonces payantes, des résultats organiques ou même un mélange des deux. Seule une petite notification en haut à droite indique qu’il s’agit d’une annonce.

Mais est-ce que les consommateurs savent que les produits et les marques qui apparaissent dans les résultats paient pour être vus ? Ce qui compte, c’est que le consommateur trouve le jeu qu’il recherche et qu’il puisse l’acheter.

Imaginez-vous ? Vous pouvez voir les produits que vous recherchez, comparez leurs prix et voir leurs critiques sans même quitter Google ! C’est pratique pour le consommateur.

Pourquoi Google Shopping peut-il être bénéfique pour votre e-commerce ?

Si vous possédez un site qui propose des produits en ligne vous savez probablement déjà que quasiment toutes les recherches se font depuis Google et vous réalisez donc que c’est un moyen simple et très efficace de ramener du trafic vers votre site. Donc si vous avez un site qui fait de la vente il est alors avantageux de respecter la mise en page de Google pour vos pages produits.

Pourquoi ? Parce que les consommateurs connaissent bien cette mise en page. Elle engrange une excellente expérience utilisateur globale, elle est familière et elle charge rapidement. Les sites web qui présentent ces caractéristiques attirent les visiteurs. Dans le cas où Google vous référencerait dans Google Shopping c’est alors certain que le nombre de visites vers la page référencée augmentera.

En revanche pour pouvoir apparaître dans Google Shopping il faut respecter certaines conditions. Il faut disposer d’une gamme de produits de plusieurs fournisseurs et les rendre disponibles en un seul endroit, à savoir votre site. Les magasins qui ne proposent qu’une seule marque ne seront en effet pas référencés, du moins pas pour le moment.

A LIRE  Comment gérer son catalogue produit sur prestashop?

Autre point : le site doit convenir aux appareils mobiles. Les gens passent plus de temps sur leur téléphone que sur leur ordinateur. Aujourd’hui, la mobilité est incontournable et Google a profondément intégré cette caractéristique dans son algorithme de recherche, aussi bien dans Google Shopping que dans le moteur de recherche normal.

Si vous mettez en place ces conseils, vous augmenterez vos chances de mise en avant dans le carrousel de produits situé en haut de la page Google ou dans le “webshop” Google, sous l’onglet Shopping. Cette opportunité de visibilité est énorme pour vos produits ! Et si votre prix ou votre service se démarque de celui de vos concurrents, bon nombre de consommateurs préféreront cliquer sur votre site plutôt que sur celui d’un concurrent.

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer ?

Comment une entreprise peut-elle se préparer à quelque chose comme Google Shopping ? Cela peut se résumer à l’étude d’un point précis :

  • Êtes-vous en possession des produits physiques ?

Si vous détenez les produits physiques, vous pouvez fournir un maximum de renseignements à Google, ainsi vous aurez d’excellentes opportunités pour apparaître dans les résultats du moteur de recherche.

N’oubliez pas d’optimiser les pages produits pour que Google comprenne quel produit est affiché sur la page, notamment grâce aux mots-clés. Beaucoup d’autres techniques SEO sont aussi à votre disposition pour améliorer votre positionnement et vous retrouver dans les tops résultats.

Avec le paysage en constante évolution du monde des affaires, à la fois en ligne et hors ligne, s’il y a une chose que les entreprises peuvent faire, c’est bien de rester informées des nouvelles tendances et voir comment elles peuvent s’y adapter. L’adaptation est le seul moyen de survivre. Les entreprises qui ne se sont pas adaptées sont devenues obsolètes et non pertinentes. C’est une réalité et cela arrive à des entreprises partout dans le monde. Alors n’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses, de faire face à de nouveaux concurrents et de relever le défi : vous pouvez tout surmonter !

Retrouvez également nos autres articles sur Google et le référencement :

A LIRE  #EcomEnquete : Sondages e-commerce du 01 au 05 Fevrier 2016