Enjeux et tendances du e-commerce en France pour 2017

Réjouissons-nous, la France est le cinquième marché e-commerçant dans le monde! Le territoire hexagonal regorge d’opportunités pour les sites marchands.

Selon la Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance), le marché français a atteint un total de 16,9 milliard d’euros au troisième trimestre de l’année 2016.

Alors que parallèlement la consommation des ménages est en berne, le commerce en ligne affiche une croissance insolente.

Quel est l’état du marché de l’e-commerce en ce début d’année 2017 ?

Loin de représenter un frein, internet s’est peu à peu inscrit dans les habitudes de consommation des frenchies. Ils sont plus de la moitié à réaliser des achats en ligne, et représentent un marché potentiel de 35,5 millions de consommateurs. On compte plus de 850 000 nouveaux e-shoppers chaque année.

Le panier moyen, quant à lui, ne cesse de baisser. Il était de 81 euros en 2014. Bien loin d’être une mauvaise nouvelle, il traduit la banalisation de l’achat en ligne. Les Français passent de plus en plus de commandes en ligne. L’augmentation de la fréquence d’achat a pour incidence de diminuer le panier moyen. On achète de plus en plus de petits produits du quotidien sollicités par la rapidité des délais de livraison et des frais de port généralement offerts.

Comment expliquer cette progression ?

Cela peut s’expliquer par l’accessibilité à internet. Les Français utilisent cet outil quotidiennement. Ils sont plus de 66 millions d’internautes. Ce qui représente 87% de la population totale.

Enjeux et tendances du e-commerce en France pour 2017

Les internautes font de plus en plus confiance aux sites marchands. Les systèmes de scoring des produits et les forums d’avis sur internet se développent. Ce qui permet à l’utilisateur de pouvoir se reposer sur l’avis de ses pairs. Ces avis sont plébiscités car ils attestent de la légitimité du site et réduisent les risques clients.

Le m-commerce a le vent en poupe

Le m-commerce représente désormais 25% de la part de ventes en ligne. La majorité des transactions se font encore par le biais des ordinateurs, mais les smartphones ne sont pas en reste. Selon Adobe, les chiffres d’affaires générées par le biais du mobile enregistrent une progression de 89% depuis 2015.

Le mobile séduit les Français, et surtout les plus jeunes. Selon le Pew Research Center 77% des 18-29 ans ont déjà réalisé des achats sur mobile.

Enjeux et tendances du e-commerce en France pour 2017

Néanmoins ils sont nombreux à rencontrer des difficultés lors du moyen de paiement. Ce qui peut constituer un réel frein à l’achat. Il est donc nécessaire que celle-ci soit optimisée.

Quelles sont les nouvelles tendances qui se dégagent sur ce marché?

Les tendances se dessinent au niveau des attentes des utilisateurs. Améliorer la valeur ajoutée de votre interface est primordial pour augmenter votre taux de conversion mais comment faire ?

1-Miser sur l’importance des avis consommateurs

La multiplication des offres peut rendre le consommateur frileux. Comment commander en toute confiance sur un site inconnu?

Nous avons désormais plus confiance dans les avis de nos pairs qu’à la publicité traditionnelle. La première chose qu’un internaute fera avant de commander sur un site qu’il ne connaît pas sera de s’assurer de la fiabilité du site. Pour s’en assurer il ira directement vérifier les avis consommateurs sur les forums. Alors autant lui faciliter la tâche et intégrer directement ces avis au site. Tous les secteurs d’activité sont concernés.

Ceci dit, les avis clients sont à double tranchant. Des avis positifs encouragent à recourir à vos services, mais des avis négatifs feront fuir les consommateurs.

La fiabilité des avis est elle aussi fondamentale. Si les consommateurs doutent de la véracité des avis présents sur votre site, vous perdrez en légitimité. Une solution serait de recourir à l’organisme indépendant Opinion System. Il offre d’attester de l’authenticité des avis laissés sur votre site.

2-Se reposer sur un Chatbot pour guider vos internautes

2017, s’accompagnera d’une multiplication du nombre de chatbot. Que se cache derrière ce terme? Le chatbot est un assistant virtuel. Il propose une interaction instantanée entre la marque et le consommateur. C’est un robot conversationnel à qui chacun peut soumettre ses interrogations et obtenir une réponse instantanée.

Il peut diffuser différentes typologies d’informations:

  • faire part de l’actualité
  • proposer des produits et services les plus pertinents. Et ceci en fonction du besoin client émis.
  • offrir des astuces, conseils et bons plans
  • renseigner l’utilisateur sur des tarifs ou informations relatives à l’entreprise

Ce système augmenterait considérablement le taux de conversion, en plus de renforcer considérablement la relation client.

D’ores et déjà des marques comme Energie Direct, Uber, Facebook ainsi que Meetic ont décidé de miser sur ce service.

3-Véhiculer la fin du porte-monnaie comme processus d’achat

En 2016, Mastercard annonçait la mise en place du “selfie pay”. Le selfie pay est un système de paiement en ligne, par reconnaissance biométrique. Plus de problèmes d’oublis de son mot de passe, le système se charge de faire correspondre une image au système initial. Une simple photo prise en temps réel suffit.

Pour renforcer la sécurité du compte d’autres documents comme le permis de conduire ou une date de naissance pourront êtres stockés.

4-Prédire les achats de ses clients

Exploitez la masse de vos données clients. Le Big Data vous permettra d’anticiper les besoins de vos clients. Vous pourrez étudier les habitudes de consommation ainsi que ses préférences. En recoupant ces informations avec celles de clients aux profils similaires, il vous sera possible d’anticiper les tendances auxquelles le prospect sera le plus sensible.
En lui proposant une sélection de produits réellement pertinente, vous augmenterez le taux d’engagement client.


 

Au sein d’un marché de l’e-commerce en constante évolution, chacun semble prêt à tirer son épingle du jeu. Toute innovation est bonne à prendre pour se différencier. Faites toutefois attention à ce qu’elle soit cohérente avec la stratégie de l’entreprise.

Le marché de l’e-commerce se porte bien. La démocratisation des achats en ligne, permet de réaliser de plus en plus de transactions. D’année en année de nouvelles tendances fleurissent. L’avancée du digital permet de concevoir des choses de plus en plus folles. Certaines s’inscrivent dans un chemin traditionnel alors que d’autres tombent aux oubliettes.

Selon vous quelles tendances vont perdurer dans les années à venir ? Et quelles sont les nouvelles qui émergeront ensuite ?

Découvrez nos articles pour en apprendre plus sur les tendances du digital  :

 

 

  • 36 Posts
  • 3 Comments
J'ai développé un intérêt pour le web marketing, ainsi que pour l'étude des comportements du consommateur. Je suis aussi passionnée par les voyages et la nourriture japonaise.