L’année 2017 nous a permis de découvrir de nouvelles technologies qui vont révolutionner à coup sûr les domaines du webmarketing et de l’e-commerce. Quelles vont être alors les grandes tendances qui révolutionneront le marketing digital en 2018 ?

Ces dernières années ont été celles de l’expérience utilisateur : évolution des sites web avec l’explosion du mobile, nouveaux modes de navigation plus intuitifs, parcours d’achat facilités grâce à l’UX design… 2018 va plus loin et sera sans aucun doute l’année de l’expérience client. Des technologies qui étaient encore en phase de test ou de développement telles que les chatbots, l’IA, le marketing prédictif ou la réalité virtuelle sont maintenant suffisamment au point pour sortir des versions bêta et intégrer le panel des outils de marketing digital et d’e-commerce.

Une tendance qui se poursuit est également la croissance du mobile dans les usages des internautes. Des technologies adaptées comme le format AMP, qui a été mis en place par Google et étendu en 2017 devraient voir leur développement s’accélérer voire se généraliser en 2018.

1- Les pages mobiles au format AMP

Google a expérimenté en 2017 son nouveau format pour mobile, l’AMP, pour Accelerated Mobile Pages. L’objectif de cette technologie est d’accélérer considérablement le chargement des pages web que vous consultez via mobile ou tablette en se débarrassant de la plupart des éléments superflus dans la consultation de l’information et en ayant recours à un système de cache avancé mis à disposition par Google.

Le nombre de recherches sur mobile a enfin dépassé en France les recherches sur desktop, 2 ans après les Etats-Unis. Il est donc devenu impératif pour les e-commerçants de fluidifier au maximum le parcours d’achat sur mobile et de déployer sur leur site cette technologie qui leur permettra de pallier les difficultés de chargement des pages sur mobile. La majorité des internautes quitte en effet un site qui met plus de 3 secondes à se charger.

L’ouverture de l’AMP s’est imposé en 2017 aux media et plus généralement aux site d’information poussés par la visibilité qu’offrait cette technologie sur les appareils mobiles. Si elle est encore balbutiante dans le domaine du e-commerce, nul doute que les règles de référencement mobile prochainement modifiées par Google et la pression de la concurrence portée par les early adopters va permettre à l’AMP de se répandre très largement en 2018.

La plupart des CMS open-source proposent d’ores-et-déjà des modules permettant de passer ses pages au format AMP. La transition complète vers cette technologie a donc doucement démarré en 2017 et devrait prendre son envol en 2018. Au-delà de l’aspect pratique pour les mobinautes, cette technologie va vite devenir essentielle du point de vue du référencement. Google est en effet en train de tester l’Index Mobile First qui va analyser les versions mobiles des sites pour proposer une classification sur terminaux mobile beaucoup plus adaptée à ce type d’appareils. Par ailleurs un site plus rapide aura toujours un avantage en termes de référencement. Enfin, les sites en version AMP ont la possibilité d’apparaître dans un carrousel en position 0 dans les résultats de recherche sur mobile, un classement dont rêvent tous les experts SEO.

2- L’Intelligence Artificielle

L’IA sera certainement le fil conducteur des tendances de 2018. Ces systèmes autonomes, sont aujourd’hui en mesure d’apprendre par eux-mêmes et d’interagir non seulement avec les internautes, les objets connectés mais également avec d’autres Intelligences Artificielles.

Nous voyons ainsi les chatbots pulluler sur le web avec des niveaux de qualité dans l’interaction assez disparates. Le développement de l’IA va être l’élément clé qui va permettre un échange toujours plus poussé et plus personnalisé avec les internautes amenant parfois à se demander si nous discutons avec un bot ou un humain.Une interrogation qui s’était déjà posée dans les années 1950’s avec le test de Turing qui consistait à tester la capacité d’une machine à imiter les conversations humaines.

A LIRE  La localisation d'un e-commerce influence-t-elle l'acte d'achat ?

Cette technologie est à la source de nombreuses autres tendances qui vont transformer le marketing digital en 2018, comme les assistants vocaux ou le marketing prédictif. L’objectif est d’arriver à un niveau d’ultra-personnalisation de la navigation sur le web et à un comportement directement proactif des marques vis-à-vis de leurs prospects et clients. Les e-commerçants seront ainsi en mesure de proposer à leurs clients des produits en lien direct avec leurs goûts et habitudes de consommation ou leur proposer des services annexes (livraison, paiement…) adaptés à leur rythme de vie. Ces techniques vont permettre de fluidifier le parcours d’achat et auront un impact non négligeable sur les taux de conversion et les abandons de panier.

3- Les assistants vocaux

Pour paraphraser le géant du web qu’est Google, nous entrons dans l’ère de l’assistance. Avec la commercialisation de Google Home en 2017, le développement d’Alexa par Amazon via l’enceinte Echo et de l’HomePod d’Apple fonctionnant avec Siri, les géants du web nous annoncent ce qui va être le changement majeur dans les usages que nous faisons d’Internet.

La recherche vocale représente déjà 20% des requêtes sous Android. Elle se développe encore davantage chez les jeunes générations, ainsi chez les 16-24 ans aux Etats-Unis elle représente 25% du volume de recherches. Le déploiement de ces nouveaux outils va révolutionner non seulement le parcours client mais va poser de nouvelles questions aux webmarketeur sur la pertinence de leurs contenus et sur les nouvelles problématiques liées au SEO. Le parcours d’achat ne sera plus uniquement visuel et les contenus devront être suffisamment explicites et percutants pour répondre à des commandes vocales.

Chaque webmarketeur et même plus généralement marketeur va devoir réfléchir à la mise en place d’une nouvelle forme d’expérience client. L’assistant vocal porte en effet bien son nom et sa proactivité ainsi que sa capacité à anticiper les besoins des clients sera la clé de son succès. Ce n’est plus l’humain qui utilisera directement le moteur de recherche mais bien son assistant vocal en fonction de besoins, davantage que de requêtes précises. De quoi remettre en cause le sacro-saint “mot clé” comme fondement du référencement des sites web ? Réponse en 2018 😉

4- Le marketing prédictif

Dans la lignée de ces nouveaux outils de marketing digital, le marketing prédictif aura de facto une place prépondérante. Il va donc devenir un élément fondamental dans le développement des sites e-commerce et dans les relations commerciales en général. Déjà de plus en plus utilisé pour accompagner les internautes dans leur parcours d’achat au travers d’algorithmes et de logiciels de plus en plus poussés, il va maintenant devoir élargir son spectre d’activité pour prévoir bien plus en amont les futurs besoins des consommateurs et ce parfois avant même que ceux-ci soient exprimés.

L’élément clé dans le développement des nouveaux outils de marketing prédictif est bien évidemment la data. Les nouvelles technologies qui se développent sur le marché apprennent petit à petit à compléter les datas purement quantitatives avec des données davantage qualitatives fondées sur les humeurs, les comportements… Cette récolte de données se fait au travers non seulement de leur navigation quotidienne sur le web mais, dans un monde de plus en plus connecté, de leurs comportements, déplacements, besoins dans la vie réelle.

A LIRE  Quelle est l'influence de l'e-réputation dans l'acte d'achat e-commerce ?

Comme lors de l’émergence du Big Data, la collecte reste la partie émergée de l’iceberg. L’étude, l’analyse et l’utilisation de ces données, le Smart Data, pour donner une réponse personnalisée et adaptée aux clients représente le plus gros défi à relever. Il revient à donner un sens et une dimension à chacune des données collectées, aussi subjectives soient-elles et donc à prendre en compte une kyrielle de critères liés à l’environnement de la personne à un instant T. Vous pouvez notamment retrouver des mises en contexte de ce marketing prédictif et d’usage de la data sur ce blog.

5- La réalité virtuelle

Au-delà de l’industrie du jeu vidéo ou dans quelques secteurs bien particuliers comme l’immobilier, la réalité virtuelle est encore peu utilisée dans les stratégies marketing. La technologie est pourtant au point et le marketing expérientiel qu’elle propose représente de vastes opportunités pour les marques, notamment dans le domaine du e-commerce.

De nombreuses contraintes ont été évoquées pour justifier le lent démarrage de la réalité virtuelle dans les pratiques marketing, la plus importante étant la nécessité de posséder un matériel adapté. L’expansion de la navigation sur mobile couplée aux nouvelles fonctionnalités des smartphones rend cette expérience beaucoup plus accessible.

Nous parions donc qu’en 2018 cette technologie va enfin prendre son envol pour révolutionner l’expérience d’achat sur mobile. Les fiches produits pourront notamment offrir au client une visibilité en 3D sur les produits qu’ils souhaitent acheter. Ikea propose ainsi aux internautes de voir un produit de leur catalogue en situation chez eux.Le géant chinois Alibaba permet quant à lui à ses clients de se promener et de faire du shopping dans des magasins virtuels. Ebay s’est également lancé dans ce domaine. Le client a la sensation de faire du shopping dans un magasin classique sans bouger de chez lui. Il a la possibilité de visualiser en 3D l’ensemble des produits disponibles et d’obtenir conjointement toutes les informations qu’une fiche produit peut lui fournir ainsi que consulter les avis clients. Il peut ensuite évidemment acheter et se faire livrer le produit en un clic.

L’année 2018 devrait donc révolutionner les usages que nous avons d’internet, notamment dans le domaine de l’e-commerce. L’étude des data et le développement de technologies en mesure de les exploiter de façon intelligente et proactive va permettre de personnaliser complètement la relation que nous avons avec les marques. Le développement en parallèle de technologies comme l’AMP ou la réalité virtuelle va permettre de fluidifier le parcours client et de proposer de nouvelles approches plus ludiques que l’utilisation des traditionnels sites et moteurs de recherche. Nous n’aurons plus à aller chercher l’information, elle viendra directement à nous et sous des formes de plus en plus variées.