Facebook, Twitter, Instagram… Il y a de plus en plus de réseaux sociaux de nos jours. Si le e-commerce a modifié notre façon de consommer, les réseaux sociaux ont permis de revoir notre relation avec les marques. Un sentiment d’appartenance envers ses entreprises préférées, qui ont pour finalité d’améliorer l’expérience client mais aussi l’acte d’achat.

Les réseaux sociaux comme relais des marques

La présence des entreprises sur les réseaux sociaux est de plus en plus généralisée, 93 % des sites marchands ont développé une présence sur les réseaux sociaux. Cette présence est devenue quasiment indispensable. En effet, celle-ci accueillera toutes les informations utiles et essentielles de l’entreprise et, très important, elle sera le relais vers le site e-commerce.

Ce renvoi est indispensable pour générer un trafic supplémentaire, les réseaux sociaux sont des médias à faible coût pour booster ses ventes. A travers des publications variés et originales, la marque peut annoncer l’arrivée d’un nouveau produit ou d’une opération de réduction à moindre coût. De ce fait, il est important pour la marque d’établir une stratégie social media pour acquérir une belle communauté, mais surtout une communauté qui ressemble à l’entreprise.

La principale mission des réseaux sociaux est de renvoyer l’utilisateur vers le site e-commerce de l’entreprise. A l’instar du référencement, c’est un formidable outils pour optimiser sa visibilité sur internet.

Le community manager ou le social manager a pour objectif d’animer sa  communauté en proposant un contenu qui intéresse ses fans. Exemple : Une entreprise e-commerce de bricolage va proposer des nouveautés concernant les outils, mais également des conseils d’utilisations, ainsi que des modes d’emplois ou des tutoriels d’utilisation.

Important également, les réseaux sociaux vont aussi avoir pour but de fidéliser les clients déjà présents de la marque, en les récompensant ou en leur offrant des avantages.

Il est possible de recruter plus facilement via les réseaux sociaux (64% des recruteurs avouent utiliser au minimum deux réseaux sociaux dans leurs quêtes de talents en utilisant d’abord LinkedIn (94%), ensuite Facebook (66%) et Twitter avec 52%.

Enfin, sur Facebook, les entreprises ont la possibilité de renvoyer les fans vers le site web avec un bouton d’action. Le bouton « acheter » est un allié de choix.

Faire sa publicité sur les réseaux sociaux

Avec Facebook, Twitter ou Instagram, vous avez la possibilité de faire des campagnes de publicité et de les cibler. L’espace publicitaire ne se limite plus à l’affichage d’une bannière ou d’une image, la possibilité d’inclure un bouton directement a été ajouté.

L’avantage de ces boutons pour le commerçant est l’achat impulsif, mais cela améliore le taux de conversion et des ventes sur les réseaux sociaux.

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils devenus indispensables au e-commerce

Mais avec ces boutons, l’entreprise ne pourra pas présenter tous ses produits, seulement quelques-uns.

Les coûts fixes ne sont pas comparables avec des outils marketing traditionnels, comme des flyers, ou des spots TV et radio. Les réseaux sociaux ne coûtent rien pour le moment mis à part les publicités.

De plus, les réseaux sociaux sont un énorme service après-vente pour une entreprise. Les clients peuvent interagir avec l’entreprise, les retours d’information sont rapides, honnêtes et précis.

C’est une occasion également pour l’entreprise de rivaliser avec ses concurrents, de réaliser une veille concurrentielle.

La gestion de l’e-réputation

Lors de l’acte d’achat, le client fait généralement confiance aux recommandations et avis de ses amis, mais aussi aux avis de parfaits inconnus. C’est pourquoi les avis et les commentaires de satisfaction sont très importants sur les réseaux d’un site e-commerce.

Cette notoriété numérique peut être un facteur de différenciation, mais aussi présenter un avantage concurrentiel pour les marques. Les bonnes ou mauvaises réputations peuvent se ressentir sur les ventes, il s’agit donc d’un élément à prendre en considération.

Si la e-réputation positive peut avoir un effet bénéfique sur la marque, il faut également éviter le bad buzz. Il peut être provoqué par la marque elle-même (une mauvaise communication, une faute d’orthographe grossière). Dans ce cas, les internautes se moquent souvent de cette mauvaise publicité, mais il se peut aussi que ce soit due à la qualité des produits ou services.

Ce phénomène peut se gérer en interne ou alors l’entreprise peut faire appel à un prestataire externe, une entreprise spécialisé dans les situations de crise.

Les réseaux sociaux s’adaptent au e-commerce

  • Le groupe Facebook propose de nouvelles fonctionnalité pour permettre justement au e-commerçant de générer des ventes, comme la création de boutiques Facebook ou il sera possible d’y afficher ses produits, de faire la promotion de ses produits et les vendre.
  • Lundi 14 août, Facebook lance son Marketplace, qui a pour but de concurrencer Amazon ou Leboncoin. L’idée est de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs, c’est une nouvelle tentative pour le géant Américain de conserver son audience sur la plateforme en leur offrant toujours plus de services. Il existe aussi un  espace « Boutique », qui permet aux marques de proposer ses produits, mais là les acheteurs sont redirigés vers le site e-commerce.
  • Le 8 novembre 2017, Facebook annonce le lancement d’un nouvel outil pour les sites e-commerce : Le plugin Messenger. Ce plugin permettra aux visiteurs du site e-commerce de discuter directement avec la marque via Messenger. Après le passage du consommateur, il sera possible de reprendre la discussion là où elle s’est arrêtée.

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils devenus indispensables au e-commerce

L’utilité des réseaux sociaux en chiffres

Pour les utilisateurs, les réseaux sociaux servent avant tout à communiquer. En effet 84 % des moins de 40 ans utilisent ces réseaux pour communiquer avec les autres. Au lancement des réseaux sociaux, la communication et le chat avec les autres étaient la fonctionnalité première. 32 % de la population utilise des messageries instantanées comme Messenger, Mais Facebook s’est vite aperçu que son réseau pouvait être un plus pour les entreprises. Avec 60 % de la population qui achète en ligne, les réseaux sociaux sont devenus un vrai plus tous les e-commerçants, 1/3 des personnes achètent tous les mois.

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils devenus indispensables au e-commerce

Les réseaux sociaux sont très importants, mais cela implique également du temps et de l’énergie, mais aussi du personnel supplémentaire ou alors l’appel à une agence social media. Constat : Beaucoup de e-commerçants ne prennent pas la peine d’avoir une présence digitale sur les réseaux sociaux. Au contraire les entreprises qui prennent la peine de faire cet effort supplémentaire parviennent à se démarquer et en profiter.

Alors oui, le social media est devenu indispensable au e-commerce. Les réseaux sociaux ont pris beaucoup d’envergure ces dernières années et cela représente un nombre de prospects impressionnants pour les marques. En effet, Facebook compte plus de 32 millions d’utilisateurs français mensuels en 2017.

Ces réseaux servent avant tout pour être le relais des marques, c’est à dire la parole et l’engagement de l’entreprise. Avec du contenu optimisé et adapté à sa communauté, comme des infos pratiques, des nouveautés, ou des promos. Le but d’un réseau social est également de renvoyer directement vers le site web, de transformer les fans en clients.

Les e-commerçants ont également la possibilité de faire de la publicité directement sur les réseaux sociaux. Le plus de ces campagnes de publicités : le ciblage. En effet, le CM peut cibler directement les prospects qui l’intéresse, pour avoir le plus de chances de transformer le fan en client.

Il est important également de bien gérer sa e-réputation. L’acte d’achat se fait souvent en consultant ses amis ou de parfaits inconnus, c’est pourquoi avoir une réputation irréprochable est un plus. Ce phénomène est assez similaire au bouche à oreille.

Pour conclure, les réseaux sociaux sont devenus tellement indispensables que ces derniers se sont adaptés au e-commerce. Comme Facebook avec plugin Messenger qui sera intégré au site e-commerce, ou le marketplace Facebook pour vendre ses produits directement.

Cependant, nous pouvons nous demander si à moyen terme, les réseaux sociaux et leurs nouveautés pourront concurrencer le site e-commerce et le supprimer ?