Qwant, le moteur de recherche français qui fait de la protection des données sa priorité, vient de lancer son application mobile pour iOs et Android.

Tout comme la version desktop déjà disponible, l’application vise à protéger la vie privée du mobinaute en proposant un moteur de recherche qui ne conserve aucun historique des recherches, aucun cookie, et promet une navigation privée sans tracking, ne proposant pas de publicité ciblée.

Actuellement, il n’est pas possible de remplacer le moteur de recherche installé par défaut sur les mobiles. Il faudra donc passer par l’application Qwant et placer le widget sur l’écran principal pour y accéder rapidement.

La place monopolistique et les méthodes intrusives du géant Google ont encouragé d’autres moteurs de recherche à se différencier en proposant une nouvelle expérience de navigation aux internautes. Un écosystème basé sur la protection de la vie privée, la neutralité des résultats et la sécurité. Nombreux sont ceux qui emboîtent le pas à Qwant : Firefox a annoncé la sortie de son Firefox Focus respectueux de la vie privée, ou encore Duckduckgo qui prétend également ne pas traquer ses utilisateurs.

Qwant sur mobile : une expérience éthique ?

L’interface de Qwant est tout aussi claire et efficace que n’importe quel autre moteur de recherche. La pertinence des résultats de recherche est également présente. Une amélioration à apporter : l’auto-complétion des requêtes basée sur les précédentes recherches, mais cette option a très certainement été écartée afin de préserver les données personnelles.

Tous les onglets et filtres de la version desktop sont présents sur l’application mobile comme les “carnets publics”. Ces carnets permettent de partager et commenter tous les contenus considérés comme dignes d’intérêt avec la communauté Qwant. Le moteur thématique Qwant Junior lui permet également de se démarquer des concurrents puisqu’il filtre les résultats adaptés au jeune public en excluant les contenus violents ou pornographiques.

A LIRE  Quelles sont les attentes des e-commerçants vis-à-vis du prochain Président?

La sphère de confidentialité et de sécurisation des données qui entoure ce moteur de recherche semble poussée à l’extrême. Un répertoire propose aux mobinautes de trouver d’autres applications partageant les mêmes valeurs.

“Liberty” : l’automatisation du renseignement des formulaires

Outre le moteur de recherche Qwant, l’application contient l’outil “Liberty” présenté comme un coffre-fort crypté contenant toutes les données personnelles et confidentielles demandées à un utilisateur lors d’un achat en ligne (coordonnées, mot de passe, identifiant, carte bancaire…). Liberty permet de remplir automatiquement les formulaires de paiement sur les sites marchands. L’utilisateur n’a plus besoin de compléter tous les champs des formulaires lors de son achat ce qui lui fait encore gagner du temps.

Tout comme l’uberisation de l’économie, la multiplication de ces moteurs de recherche respectueux de la vie privée nous amène à nous interroger sur les dispositions à prendre pour anticiper ce phénomène. Les consommateurs changent, leur manière de consommer aussi. En effet, si pour la grande majorité, la collecte de datas était destinée à faciliter la navigation, conseiller au mieux les utilisateurs sur leurs achats et faciliter la vente, certaines dérives n’auraient elles pas provoqué l’effet inverse et engendré de la défiance ?

Lorsqu’ils sont confrontés à un formulaire, tous les internautes ne réagissent pas de la même manière : 14 % sont prêts à mentir systématiquement pour obtenir l’information qu’ils souhaitent, d’autres omettront volontairement de remplir les champs facultatifs afin de fournir un minimum de données personnelles. Enfin la moitié préfère utiliser un pseudonyme quand cette possibilité leur est proposée.

Sur le web, le respect de la vie privée semble encore plus fragilisé qu’ailleurs, il est donc primordial de rassurer vos clients et de respecter vos engagements quant à la collecte et à l’utilisation des données qu’ils ont accepté de vous confier.