M-commerce : comment mieux convertir en 3 étapes

Avec ses 7,4 milliards d’abonnements mobile le m-commerce est aujourd’hui à l’initiative de près de 56% des transactions en ligne. 

Les prévisions de croissance des ventes m-commerce pour 2017 sont de 31 % contre 15 % pour l’e-commerce. Le mobile se positionne ainsi comme l’un des principaux enjeux en situation de conjoncture difficile.

Forts de ces constatations, nous avons décidé de vous présenter 3 bonnes pratiques à mettre en place pour augmenter votre taux de conversion sur le canal du mobile.

En appliquant ces 3 conseils , vous serez en mesure de mieux convertir vos mobinautes et de consolider votre stratégie m-commerce.

1- Utilisez un service de paiement de qualité

Le m-commerce dépend de la qualité des services de paiement et de la confiance que les mobinautes lui accordent.

Achats et paiement sécurisé sur Internet sont devenus des pratiques courantes, cependant, la confiance reste un frein au développement des transactions en ligne. Pour les acheteurs en ligne, ce sont la facilité d’utilisation et la sécurité qui prennent le plus d’importance.

Mais l’acheteur est également sensible aux récompenses et avantages que peuvent lui offrir un moyen de paiement, ainsi qu’à ses fonctionnalités. 

Il est par conséquent très important de prendre en compte tous les événements possibles au cours du processus d’achat : annulation totale ou partielle de la commande, remboursement, etc. et de choisir le prestataire qui proposera les meilleures fonctionnalités en fonction de votre activité.

2- Encouragez vos visiteurs à télécharger votre application et optez pour le deep linking

Si vous avez développé une application mobile, les visiteurs de votre site mobile sont certainement les meilleures cibles à atteindre pour accroître le nombre de téléchargements de votre application à moindre coût.

Vous êtes certains qu’ils sont habitués à la navigation sur mobile et qu’ils apprécient votre marque et vos produits. Il est donc tout à fait pertinent de privilégier cette audience en ajoutant sur votre site mobile des publicités display ou un message dans le récapitulatif de commande les incitant à installer votre application : c’est le deep linking !

Le marketing in-app n’échappe pas à la personnalisation : un contenu personnalisé (prénom nom de votre client, ses produits préférés, ses intentions d’achat etc.)  suscitera un engagement maximal.

En ce qui concerne les KPI, nombreux sont les marketeurs qui mesurent le succès de leur application par le nombre de téléchargement. Cet indicateur n’est pourtant pas le plus pertinent quand les chiffres montrent que 20 % des applications téléchargées ne seront jamais utilisées.

Pour analyser votre application c’est bien le nombre d’utilisateurs actifs qu’il faut prendre en compte. Il faudra donc réfléchir à des campagnes visant à ré-engager vos utilisateurs. Le principe est le même que pour une boutique physique, il faut attirer les clients en magasin mais susciter l’envie d’acheter.

3- Insérez du contenu vidéo ou de la réalité augmentée

Le visionnage de vidéos en ligne ne cesse de croître sur les mobiles et tablettes.

Attention toutefois à son format, le mobinaute est encore moins patient que l’internaute : leur durée ne devra pas excéder 20 secondes pour conserver l’attention de votre audience.  Vous trouverez de nombreuses applications disponibles sur l’Apple store ou le Play Store pour vous permettre de réaliser vous-mêmes de courtes vidéos de présentation qui mettront en valeur vos produits : Powerdirector, Adobe Premiere clip..

Pensez à la réalité augmentée, elle permet de projeter notre réalité dans un monde virtuel. L’avantage de cette technologie est qu’elle permet de faire le lien entre le réel et le virtuel : elle peut donner vie à vos objets publicitaires ou vos supports print en les rendant interactifs et bénéficie d’un capital sympathie auprès des internautes qui renforcera l’attachement à votre marque.

Un exemple de réalité virtuelle avec le catalogue Lego 

Des intentions d’achat en hausse, éviter la foule en magasin, l’usage du smartphone dès notre réveil : les indicateurs sur le m-commerce ne cessent de croître. Les terminaux mobiles sont de puissants objets de tracking pour adapter constamment votre stratégie.

Dans ce secteur concurrentiel votre force sera votre capacité d’adaptation et d’innovation. Ne perdez jamais de vue que l’expérience client est la clé du succès, vous devez vous mettre à la place de vos utilisateurs.

Grâce au m-commerce vous êtes au plus près de vos clients/utilisateurs, vous vous devez de les satisfaire au mieux.

Le mobile est le canal d’aujourd’hui mais surtout de demain, en optimisant votre présence dès à présent, assurez-vous d’avoir une stratégie m-commerce solide pour les mois à venir.

 

Découvrez nos autres articles sur le m-commerce :

  • 26 Posts
  • 2 Comments
Community Manager chez Ecommerce-nation.fr Actuellement étudiante en Bachelor chef de projet webmarketing et conception de sites, je suis passionnée par le design, le référencement et les TIC. J'adore également découvrir les innovations technologiques au service du e-commerce.
  • Très bonne analyse. Je ne pensais pas honnêtement il y a quelques années que le support mobile soit autant sollicité. Aujourd’hui, il devient clairement indispensable, ne pas prendre en compte les besoins mobile revient clairement à se tirer une balle dans le pied.

    Personnellement, je reste toujours adepte du paiement sur desktop, mais après cil est vrai que si les solutions de paiement sont simples comme Stripe par exemple, il est tentant de payer sur mobile.

    Sympa au passage le thème Flex Mag, je l’avais aussi adopté en 2015.