La montée en puissance du e-commerce par rapport aux magasins physiques est un phénomène qui pousse les réseaux sociaux à revoir leur stratégie concernant le BtoB. Les réseaux sociaux aujourd’hui se placent comme ambassadeurs des e-commerçants.

Nous n’allons plus seulement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec d’autres personnes, nous suivons des pages, nous partageons nouvelles et opinions, nous y développons nos envies et y faisons parfois même notre shopping.

Du côté des e-commerçants, vous pouvez saisir tout l’intérêt qu’ont les réseaux sociaux pour comprendre les habitudes d’achats et les avis des internautes, et ainsi cerner leurs attentes – Que vont-ils acheter ? Quand et comment vont-ils le faire…

De plus en plus d’outils tendent à faciliter la mise en place de stratégie marketing visant à capter efficacement l’attention des consommateurs sur les réseaux sociaux, et à accélérer l’enclenchement de la décision d’achat.

L’évolution du social networking pour les marques

Il ne s’agit plus d’être seulement « présent » sur les réseaux sociaux, mais bien d’en exploiter tout le potentiel en tant qu’e-commerçant. Il y a quelques années, posséder une page Facebook ou Twitter représentait déjà un gros avantage concurrentiel, mais les habitudes ont changé et il faut aller chercher plus loin pour réussir à retenir une clientèle.

Plus d’un Français sur deux est présent et actif sur au moins un réseau social, et s’y rend plusieurs fois par jour, et ce depuis différentes localisations, constituant une audience si variée que de nombreux réseaux sociaux proposent des plateformes d’annonces et parfois même de shopping : les marques disposent de nombreux avantages pour analyser le comportement de leur cible, et ainsi optimiser leurs chances de conversion.

Chatbots, concours, galeries photos, publicités sont autant d’élément et d’outils mis à la dispositions des marques sur les médias sociaux pour leur permettre de développer leur relation client.

Réseaux sociaux : quelles solutions pour les e-commerçants ?

Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, et peut-être bientôt l’arrivée des Pinterest Ads en France, nombreux sont les réseaux qui proposent, via des plateformes dédiées, des solutions d’annonces sponsorisées ciblées pour les marques. L’opportunité est grande pour les e-commerçants : ils disposent d’une audience aussi large que cosmopolite à segmenter pour y diffuser leur promotion.

Créer des annonces sponsorisées ciblées sur les réseaux sociaux

Il est ainsi possible de cibler des personnes selon leur âge, leur localisation, leurs centres d’intérêts, suivant différentes plages horaires ou encore en excluant certains groupes. Les critères sont aussi nombreux que les objectifs de campagne : clics ou encore conversion, les résultats des campagnes sur les réseaux sociaux s’élèvent à mesure que les marques se montrent créatives et convaincantes.

visuel annonce publicitaire twitter

Exemple d’annonce – Twitter Ads

Car le social commerce évolue, mais il faut que les marques suivent la tendance si elles veulent tirer leur épingle du jeu ! Plus question de bannières envahissantes, les annonces sponsorisées s’invitent dans le fil d’actualité, répondant toujours aux attentes de celui qui les visualise.

A LIRE  CoSchedule : le calendrier éditorial d'automatisation de vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux s’habillent pour l’e-commerce

Facebook ne cesse de proposer de nouvelles fonctionnalités pour permettre aux e-commerçants de générer des ventes : non seulement réaliser des campagnes ciblées et créatives est devenu plus accessible, mais la création de boutiques directement sur Facebook est en cours de déploiement. Il sera possible d’y afficher ses produits, d’en faire la promotion et de les vendre sans avoir besoin d’avoir de site internet.

Le parcours client est facilité, ils ne sortent pas de l’application et n’ont pas besoin d’ouvrir de nouvelles pages, une grande avancée pour le parcours utilisateur quand on sait que le m-commerce (ou commerce via mobile) est en hausse. Il est pour l’instant tout de même possible sur Facebook d’intégrer un bouton « Acheter » à sa Page, afin de rediriger en un clic les visiteurs vers son site et ses offres.

visuel bouton acheter sur page facebook ecommerce

Exemple de bouton « Acheter » sur page Facebook d’un e-commerce

Cette fonctionnalité est également en cours de test aux Etats-Unis sur Pinterest. Instagram va plus loin : à la manière d’une vitrine sur le réseau, les marques pourront taguer leurs produits sur leurs publications, les rendant ainsi cliquables et achetables plus facilement.

La digitalisation du service client

Au-delà de la vente de produits, les réseaux sociaux représentent une réelle opportunité pour les marques d’entretenir une relation avec ses consommateurs et de les fidéliser, créant ainsi une communauté autour de ses valeurs. Cette interaction passe par l’animation de son groupe, mais aussi par la réactivité et la réponse aux messages concernant les produits et l’avis des clients.

A LIRE  10 conseils pour l'expédition de vos colis

Il est important de travailler son e-réputation, mais aussi d’étudier le comportement de ses utilisateurs, à travers l’analyse des retours sur les opérations mises en place et les publications. L’engagement est indispensable pour comprendre les attentes du consommateur, et les réseaux sociaux sont l’endroit tout indiqué pour les recueillir : messagerie, posts, commentaires, likes, réactions, photos, avis, jeux concours…

E-commerçants, comment aborder cette transformation ?

Pour espérer bénéficier de l’essor du social commerce, les e-commerçants doivent s’adapter à cette transformation du processus d’achat : le social commerce s’inscrit dans la tendance que prend le digital, et est synonyme de partage, d’échange et de transparence. Tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux peut être partagé, relayé et rapidement devenir viral !

Les achats en ligne sont impactés par la récurrence. Nous sommes plus souvent tenté d’acheter un produit que l’on a vu en recommandation ou publication suggérée sur notre fil d’actualité, une bonne note ou des commentaires positifs… Et encore mieux, si c’est un « social influencer » qui en vante les mérites.

visuel viralite reseaux sociaux

 

Acteurs du e-commerce, il est temps de se connecter à ces réseaux et d’y accorder la plus grande importance : ils sont une vitrine pour votre marque, qu’il faut soigner pour attirer et fidéliser ses clients, mais aussi pour faire face à la concurrence.
Annonces sponsorisées, community management, collaborations, jeux-concours, boutiques, call to actions… Les réseaux se plient en quatre pour satisfaire la demande grandissante des consommateurs, et ouvrent grand les portes de la croissance aux e-commerçants.

Retrouvez nos autres articles sur le social commerce :