Le sujet qui nous concerne aujourd’hui est celui du marketing online, un sujet complexe qui peut être abordé depuis plusieurs optiques. Aujourd’hui, nous allons parler des étapes préalables pour établir une bonne stratégie de marketing online ainsi que des outils à utiliser pour obtenir le maximum de profits possibles. Vous êtes prêts ?

Pour étudier ce vaste sujet, nous allons prendre en compte deux grands axes :

 

Les 7 étapes de planification d’une stratégie e-marketing

1. Étudier son audience

Nous pouvons l’identifier en se posant la question suivante : quel type de personne aime mon produit ?
Ceci est une étape essentielle pour un développement correct de la stratégie de marketing online, car il va conditionner les outils et les formats que nous allons utiliser pour notre campagne.
Traditionnellement, le public objectif peut être segmenté en plusieurs groupes selon des variables telles que l’âge, le sexe, les revenus, le style de vie…
Toute nouvelle entreprise qui veut un marketing performant doit bien définir le ou les publics et objectifs, car le marketing online devra être en accord avec celui-ci.

Prenons quelques exemples :
• Si notre public objectif est jeune, il faudra mettre en avant les réseaux sociaux car Twitter, Instagram ou Facebook sont très utilisés par ce segment. L’utilisation d’un langage colloquial et de proximité, ainsi que la publication de concours et de promotions, peuvent être très utiles pour ce type de public, qui n’hésitera pas à partager, voir participer à ces concours si ceux-ci attirent leur attention.
• Si nous sommes une entreprise technologique et que notre cible est spécialisée et a des connaissances spécifiques sur ce domaine, nous pouvons créer un contenu plus complexe. Au lieu d’utiliser les réseaux sociaux il serait plus intéressant d’avoir, par exemple, un blog d’entreprise.

Les nouvelles tendances : dans l’actualité, on ne parle pas que de segmentation traditionnelle, mais aussi des segments globaux de consommation. Un segment global de consommation est composé de personnes de différents pays qui ont un style de vie similaire (pensons, par exemple, aux joueurs de jeux-vidéo).

Identifier ces segments est une étape clé pour toute entreprise qui veut devenir internationale. L’intérêt d’identifier les segments globaux de consommation est de choisir celui qui correspond le mieux à notre offre pour ainsi trouver un axe commun qui aille au-delà des différences et soit partagé par tous les individus ; cet axe servira à établir le message de la stratégie de marketing online.

 

2. Prendre en compte la concurrence

Il est toujours important de connaître les actions menées par la concurrence pour capter ses clients, aussi sur Internet. Si l’entreprise leader de votre secteur a un blog corporatif qui est très suivi par votre cible, il peut être intéressant d’en créer un qui soit similaire. Vous pouvez aussi choisir les alternatives contraires à votre concurrence pour essayer de vous différencier.

Dans tous les cas; faire des recherches de votre concurrence au fil du temps, étudier ses mots clés ainsi que ses stratégies de communication servira à adapter votre stratégie d’une façon ou d’une autre.

 

3. Connaître les besoins de son entreprise

Une fois analysés votre public et votre concurrence, vous pouvez analyser la situation actuelle de votre marketing online et connaître le degré de développement que vous avez l’heure actuelle. Pour cela, il faudra faire un analyse DAFO de l’entreprise sur Internet. Cette analyse vous permettra de connaître vos faiblesses, menaces, forces et opportunités.

Grâce à cela vous saurez quels sont les points forts de l’entreprise, les capacités et ressources disponibles et les facteurs de l’environnement que l’on peut exploiter, ainsi que les niches du marché. D’autre part, cela servira aussi pour détecter nos points faibles et les facteurs de l’environnement qui peuvent être dangereux pour nous et ainsi nous anticiper aux difficultés futures.

 

4. Donnez de la valeur à ses objectifs

La meilleure méthode pour fixer ses objectifs est la méthode SMART. Cette méthode cherche à fixer des objectifs spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et temporellement définis. Par exemple, fixer l’objectif d’augmenter les visites web à 1300 visites (spécifiques) en utilisant pour les mesurer l’outil de Google Analytics (mesurables).

A LIRE  La livraison pour les e-commerces selon la loi Hamon

En prenant en compte que nos visites actuelles sont de 800 par mois (+500 sont acceptables) est-il utile d’augmenter les visites (relevantes) dans un délai de deux mois (limite dans le temps) ?

 

5. Choisir les bons outils

Pour décider quels sont les outils les plus pertinents pour votre stratégie marketing, il faut se poser trois questions.

• Quelle est la cible de la campagne? Selon le segment choisi, il faudra maximiser un outil ou un autre.
• Quelles sont les priorités? Il faudra définir l’objectif principal et les secondaires.
• Est-ce que nous avons les ressources nécessaires pour accomplir la stratégie?

Selon les réponses et vos objectifs, vous pourrez choisir les outils plus adaptés à vos besoins. Ces outils seront expliqués ensuite.

 

6. Faire un contrôle des résultats pour tester l’efficacité

Une fois vos actions de marketing online mises en place, il faudra mesurer leur efficacité. Il est nécessaire de faire un contrôle minutieux au fil du temps pour détecter les problèmes éventuels et les solutionner le plus vite possible.

Il faudra également faire un contrôle final. À ce stade vous devrez chercher à obtenir des résultats chiffrés par vos outils: les clics, le taux de conversion, les visites obtenues ainsi que le temps de visite passé sur votre page web, l’origine du trafic… Il est très important de voir si les objectifs se sont accomplis et, si ce n’est pas le cas, voir quelles sont les raisons.

Il y a de nombreux outils et pages webs gratuites pour faire le contrôle des résultats, il suffit de taper sur Google “outils pour mesurer résultats online”.

Parmi les outils plus importants pour mesurer la performance du marketing online nous trouvons Google Analytics. Il y a également des pages comme Moz qui aident à mesurer deux indicateurs: Domain Authority (notoriété de votre domaine sur le web) et la Page Authority ( notoriété de votre page sur le web).

Il y a des logiciels comme Hootsuite qui, en plus de vous aider dans la gestion de vos RR.SS vous donnent les chiffres clés des publications (nombre d’impressions, de j’aime…) Finalement, le positionnement naturel sur Google (si on apparaît parmi les premiers résultats ou pas dans une recherche et quelle est l’évolution) qui doit être contrôlé au fil du temps.

 

Les 5 outils du marketing online économique

Une fois définis vos objectifs, votre cible et vos ressources et réalisée une analyse interne et externe, vous devrez penser aux outils que vous allez utiliser pour mettre en place votre stratégie.

Dans un milieu online très compétitif et en constante évolution, vous devez bien choisir la stratégie de marketing online et savoir vous adapter aux changements pour améliorer votre positionnement sur Internet.

Quels sont les outils que nous allons utiliser pour gagner sans trop dépenser ?

Les piliers fondamentaux du marketing online se trouvent sur les outils “gratuits” comme la page web, le positionnement dans les moteurs de recherche, le blog, le mail marketing et les réseaux sociaux.

 

1. La page web

Selon vos compétences il faudra un investissement plus ou moins élevé. Votre page web doit être à la fois votre lettre de présentation et votre magasin.

Une bonne page web doit être attractive, optimisée, facile à naviguer, et générer un contenu de qualité de façon régulière et prendre en compte vos mots clés (la création d’un blog aide).

Finalement, et ceci est aussi très important, elle doit pousser l’internaute à acheter! Un des avantages majeurs d’avoir un site web d’entreprise est la possibilité d’offrir vos produits sans besoin d’avoir un magasin physique.

 

2. Le positionnement SEO, ou dit autrement, le “positionnement sur Google”

Il est étroitement lié à la page web et sert à maximiser la visibilité de votre entreprise sur le web.
Pour réussir à être bien positionné, il faut d’abord avoir une page web de qualité qui réunit tous les aspects décrits ci-dessus.

Ensuite, la définition et répétition des mots clés est obligatoire. Ainsi, quand un client fera une recherche avec vos mots clés, le fait d’être bien positionné sur ces mots vous aidera à être bien placé sur Google, ce qui sera en relation directe avec le nombre de visites sur votre page web.

A LIRE  Quel rapport ont les Français avec les moyens de livraisons e-commerce ?

D’autre part, le fait d’avoir une page web attractive et optimisée qui apporte un contenu de qualité, sera en relation directe avec le temps que l’utilisateur naviguera sur celle-ci, qui est directement en liaison avec le SEO (plus de temps les visiteurs passeront sur votre page web, meilleur sera votre positionnement).

D’autres facteurs comme le nombre de webs externes renvoyant sur votre page web et la qualité des pages webs qui vous nomment, sont aussi très importants pour avoir un bon positionnement. Plus il y a des liens externes vers votre page, meilleur sera votre SEO, mais le fait d’apparaître sur n’importe quelle page ne sert à rien et peut même vous pénaliser.

 

3. Le blog

Un blog sert à partager avec les clients des informations, mais il est également utile pour votre positionnement SEO. Le blog aide à l’actualisation continue de la page web, ainsi qu’à bien définir et répéter les mots clés.

Il faut, bien sûr, un contenu de qualité, car si personne ne le lit votre effort ne servira à rien. Les contenus doivent être en relation avec vos produits et inclure toujours des images et des textes attractifs.

 

4. E-mail Marketing

Cet outil de marketing online vous permettra de fidéliser votre clientèle et de créer une certaine confiance, donnant ainsi de la crédibilité à votre marque.

Néanmoins, il faut utiliser cet outil avec précaution, car spammer ou envoyer trop de mails peut avoir l’effet contraire à celui que vous souhaitez. Il faut être sûr que les contacts par mail soient consentis et nous devons éviter l’envoi des courriers “n’importe comment à n’importe qui”.

C’est un outil intéressant car il nous permet de connaître le nombre de personnes qui ont lu le mail et donc de mesurer l’efficacité. C’est aussi un outil très utilisé pour lancer des nouvelles offres ou des promotions.

 

5. Les réseaux sociaux

Ils servent à créer une communauté d’utilisateurs qui suivent vos contenus au jour le jour ainsi qu’à les fidéliser. La finalité première n’est pas celle de vendre le produit mais de réussir à faire participer de façon active les personnes qui vous suivent.

C’est ainsi qu’une partie d’entre eux finiront sur votre page web. Les réseaux sociaux les plus utilisés sont Facebook, Twitter, Instagram et Linkedin. Youtube est également un autre réseau social qui est de plus en plus utilisé par les entreprises.

Enfin, en ce qui concerne Google Plus, c’est un nouveau réseau qui se développe petit à petit. À noter que chacun des RR.SS sert à toucher une cible plus ou moins âgée. Linkedin a un public professionnel, sur Google+, Facebook, Twitter et Youtube nous pouvons cibler des segments d’âges très différents alors que sur Instagram la plupart des utilisateurs sont des jeunes.

 

Maintenant vous le savez, vous devez renforcer votre présence online, et pour cela, des stratégies de marketing online doivent être mises en place. Afin de survivre dans ce milieu, analysez, établissez des objectifs, profitez de vos forces et opportunités, faites attention aux risques et utilisez les outils qui s’adaptent le mieux à votre entreprise et qui vous apportent le plus de profits.

Le but de cet article était de citer les outils gratuits pour améliorer votre marketing online. Néanmoins, si vous n’avez pas le temps ou les ressources humaines suffisantes pour développer votre présence sur Internet, vous avez aussi la possibilité de souscrire ces services aux entreprises spécialisées pour vous assurer de l’exécution correcte des tactiques.

Vous pouvez trouvez certains de ces prestataires sur notre Business Place.