Le marché du e-commerce est en plein boom ! Les ventes ont atteint un total de 16,9 milliard d’euros au troisième trimestre de l’année 2016. Les acheteurs français deviennent cyber-acheteurs, on compte plus de 850 000 nouveaux e-shoppers chaque année.

Au sein de cette économie florissante, les transactions sur mobiles ont su tirer leur épingle du jeu. Appelées mobile commerce ou bien m-commerce, les ventes sur mobiles représentent un territoire emplit d’opportunités pour les marques. Le m-commerce représente désormais 25% des ventes en ligne et se trouve désormais en passe de détrôner les ventes sur desktop.

Le 27 avril prochain se tiendra la conférence RetMo pour mieux vendre sur mobile. Cet événement se tiendra à Paris, au salon de l’Aveyron et réunira plus de quatre cent invités et partenaires experts du m-commerce. Dans l’intention de vous préparer à cette conférence, laissez nous vous rappeler les 5 bonnes raisons de vendre sur mobile.

1 – Le m-commerce a le vent en poupe

Le m-commerce représente 25% des ventes en ligne, cela peut sembler dérisoire comparé aux 75% des ventes réalisées sur desktop. Pourtant le m-commerce n’a pas à rougir, bien au contraire ! Les ventes sur mobile ne cessent de progresser, si bien que le taux de croissance annuel est vertigineux. Selon Adobe, les chiffres d’affaires générés par le biais des mobiles enregistrent une progression de 89% depuis 2015.

Pourquoi le m-commerce se développe-t-il autant ? La proximité des utilisateurs avec leurs devices. C’est bien simple aujourd’hui tout le monde est sur mobile ! 70% des Français utilisent internet sur leur mobile et plus de la moitié du trafic internet provient des smartphones.

Les Français sont 6,6 millions à avoir déjà effectué un achat par le biais de leur mobile. Cela représente approximativement 22% des détenteurs de smartphones. L’amélioration des plateformes web n’y est pas étrangère. Ces dernières années les interfaces mobiles n’ont cessé de s’améliorer. Désormais elles séduisent en offrant des parcours clients facilités, des modes de paiements simplifiés ainsi qu’un design amélioré.

De plus, il est important d’analyser le décisionnel lors du processus d’achat. Bien souvent, les consommateurs font de la veille mobile pour leurs achats. Ils regardent les produits via cet intermédiaire, pour ensuite passer sur desktop pour finaliser l’achat. Un site mobile peut donc être un levier non négligeable pour votre site.

2 – Google privilégie les sites mobile friendly

Pour le référencement sur les moteurs de recherche, Google privilégie les sites mobile friendly. En effet, depuis 2015 l’algorithme de google offre un meilleur classement aux sites optimisés pour mobiles et tablettes.

Le géant du web a même développé la solution Google AMP afin d’aller dans ce sens. Le format AMP promet d’accélérer de façon conséquente le temps de chargement des pages sur mobiles et tablettes. La rapidité du temps de chargement des pages, n’a pas pour seul intérêt de séduire les visiteurs du site. Il offre aussi d’en optimiser le référencement naturel.

A LIRE  S'émanciper des frontières grâce au Lengow E-Commerce Day

La rapidité d’affichage est un facteur déterminant du positionnement. Plus le site est lent plus il risque de perdre en visibilité. Google prévoit même d’afficher un logo de certification AMP afin de permettre aux mobinautes une reconnaissance instantanée de ces sites optimisés.

L’algorithme Google évolue quotidiennement tandis que la marque fait du m-commerce son cheval de bataille. Nous pouvons donc estimer qu’il sera très difficile de ranker sur certains mots clés concurrentiels sans disposer d’une version mobile.

3 – Une image de marque moderne

Qu’importe votre cible, qu’elle soit en B2B comme en B2C, un site adapté aux utilisateurs mobile renforcera l’image positive que les utilisateurs ont de votre marque. Si votre site offre une expérience utilisateur agréable, ils s’en souviendront. Dans ce milieu hautement concurrentiel la réputation d’une marque peut faire ou défaire son business model.

Cela imposera votre crédibilité dans l’industrie, en vous offrant l’opportunité de différencier votre marque. Comment cela vous différencie-t-il ? En proposant un site responsive web design au utilisateurs mobiles, vous bénéficiez d’un avantage concurrentiel considérable. Misez sur le fait que beaucoup de vos concurrents n’ont sûrement pas encore franchit le pas du “mobile first”.

Faites cependant attention. Une interface mobile n’est pas structurée de la même façon qu’une interface classique! Même si quelques règles sont applicables, un écran de smartphone ne se présente pas sous la même forme que celui d’un ordinateur. Privilégiez une interface au design épuré à la vitesse de chargement optimisée. Il est aussi judicieux d’intégrer des boutons « call to action » (appel à l’action) pour les redirections, qui fonctionnent particulièrement bien sur mobile.

4 – Démultiplication de la conversion

Comparativement aux mobinautes asiatiques, les pays occidentaux rattrapent peu à peu leur retard en matière de trafic mobile. Cependant, un facteur essentiel est à prendre en compte. Même si les mobinautes sont connectés dès leur lever, les conditions dans lesquelles ils se trouvent sont souvent peu propices à une navigation optimale : on consulte son mobile dans les transports, entre deux rendez-vous ou lors d’une courte pause. Si cet élément s’avère être très contraignants pour des sites e-commerce, les solutions sont pourtant nombreuses. Face à un mobinaute « zappeur », le contenu se doit de délivrer la bonne information au bon moment.

L’expérience utilisateur, la performance et le temps de chargement des pages doivent être optimisés pour répondre aux attentes du mobinaute. Pour fluidifier le parcours d’achat, il faut lever tous les freins possibles.

La suppression du menu « burger » permet ainsi d’éviter les allers/retours sur le site mobile. La création de compte et le paiement doivent être simplifiés au maximum pour faciliter l’acte d’achat. Les plateformes de paiement sécurisées comme Paypal sont idéales quand elles sont intégrées. Le paiement par « selfie » qui consiste à valider son paiement en se prenant en photo avec son smartphone a déjà été testé dans plusieurs pays et les cyberconsommateurs semblent plébisciter la facilité d’usage de ce mode de paiement.

Si le mobinaute exige une navigation rapide, jouez sur l’urgence du moment ! En indiquant par exemple le nombre d’exemplaires qu’il reste en stock, ou un chronomètre affichant le temps qu’il reste à l’acheteur pour profiter d’une offre. Simplifiez et retirez tous les éléments qui pourraient distraire le mobinaute afin de le garder captif et l’inciter à  passer commande rapidement.

A LIRE  Pourquoi l' "e-environnement" est-il une priorité pour votre activité?

5 – Les réseaux sociaux sont eux aussi sur mobile

Le social media est un tremplin considérable pour booster vos ventes. En effet trois quart des consommateurs sont plus à même d’acheter un article s’il a été recommandé sur les réseaux sociaux.

Mais surtout, 74% des consommateurs consultent les réseaux sociaux avant de prendre une décision d’achat. Et sur quel support consultent ils ces réseaux ? En grand majorité par le biais des mobiles. Il est donc judicieux d’être présent là où les consommateurs se trouvent. Cela permet de ne pas interrompre le processus d’achat et de faciliter la conversion.

Selon une étude Google sur les micro-moments, le mobinaute est en quête permanente d’informations : idées, avis des communautés présentes sur les réseaux sociaux et ce dans un laps de temps très court. En résumé, même si le mobinaute est volatile, il est également très impulsif. Les commentaires postés sur les réseaux sociaux ainsi que les notes attribuées sur les fan pages suffiront à le conforter dans sa décision d’achat.

L’avis de e-commerce nation

Nous avons participé à la précédente édition qui se déroulait à Lille, la qualité des interventions et l’importance du networking en font un lieu idéal pour rencontrer d’autres retailers et des partenaires innovants dans le secteur mobile.

Lors des conférences, des cas concrets seront abordés afin de mieux répondre aux principales problématiques des e-commerçants. Avec 25 partenaires, 400 retailers et acteurs du e-commerce, la conférence Retmo a pour objectif de faire découvrir et de mettre en avant les bonnes pratiques liées au mobile chez les distributeurs.

E-commerce Nation aura le plaisir de partager avec vous les meilleurs moments de cette journée dédiée au retail en live tweet ainsi qu’un article présentant les meilleurs innovations découvertes lors de cet événement.

Découvrez nos articles sur les mêmes thèmes :